Une vue des produits forestiers non ligneux transformés.

Burkina-Société-Foire

 Les produits forestiers non ligneux valorisés dans le Passoré

 Yako, (AIB)-La Direction provinciale de l’Environnement, de l’Economie verte et changement climatique (DPEEVCC) du Passoré a organisé du 28 au 30 décembre 2020, à Yako, une foire d’exposition des produits issus des produits forestiers non ligneux de la localité.

 La Direction provinciale en charge de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique (DPEEVCC) du Passoré   veut faire connaitre et promouvoir les potentialités forestières de la province, surtout celles issues des transformations des produits forestiers non ligneux.

C’est ce cadre qu’elle a organisé du 28 au 30 décembre 2020, des journées promotionnelles des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans la province.

L’objectif, selon le Directeur général en charge de la valorisation et de la promotion des PFNL, Antoine Bambara est de faire découvrir les potentialités forestières de la localité et surtout d’encourager les transformatrices dans la valorisation et la promotion des produits locaux.

Le préfet de Yako Karidiata Kaboré, a indiqué que le but est entre autres de promouvoir et de valoriser des produits qui étaient considérés à tort comme des aliments réservés aux pauvres.

Antoine Bambara a rappelé la valeur inestimable des PFNL mais surtout la valeur nutritive qu’ils apportent dans le bien-être de la population.

Antoine Bambara a assuré que les produits forestiers non ligneux sont très nutritifs.

«Il ne faut pas que l’on abandonne la consommation des produits locaux qui sont plus riches que ceux venant d’ailleurs. Ces journées sont donc une manière pour nous d’encourager la consommation de ces produits», a expliqué M. Bambara.

Antoine Bambara a déclaré que la foire promotionnelle se veut en outre une vitrine qui va permettre aux populations de s’approvisionner en PFNL de façon régulière dans leur alimentation.

Il a promis que sa structure faire en sorte que ces produits en plus d’être valorisés, soient certifiés.

Les officiels avec à leur tête, Karidiata Kaboré accompagné du Directeur provincial en charge de l’Environnement du Passoré, Koudougou Kaboré ont procédé à la visite des stands d’exposition, au cours de laquelle ils ont été émerveillés par les savoir-faire des groupements féminins transformateurs.

Koudougou Kaboré a soutenu que sur 200 groupements de femmes transformatrices des produits dits locaux au Passoré, ce sont en tout 40 groupements issus des 9 communes de la province qui ont été retenus pour prendre part à l’édition avec l’appui financier et matériels du Projet Neer-Tamba et de l’Ambassade de Suède.

Koudougou Kaboré a demandé une synergie d’actions entre tous les acteurs.

L’initiative visait entre autres à rendre plus visibles les PFNL de la localité, de permettre aux intrépides promotrices de tisser les relations avec d’autres partenaires du pays.

Pour une meilleure commercialisation des produits, M. Koudougou a souhaité la mise place d’une plateforme ou un cadre de concertation entre les actrices et la Direction provinciale en charge de l’environnement du Passoré en vue d’accompagner davantage ces transformatrices dans leurs différentes activités dans la province.

Agence d’information du Burkina

Zézouma Élie SANOU

(AIB-PASSORE)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here