Burkina-Gouvernement-Primature-Nomination

 Burkina: Christophe Dabiré reconduit Premier ministre

Ouagadougou, 5 janv. 2021(AIB) – Christophe Dabiré a été reconduit mardi Premier ministre, selon un décret lu à la télévision nationale du Burkina par le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanou.

 Arrivé en janvier 2019 à la Primature en remplacement de Paul Kaba Thiéba, Christophe Marie Joseph Dabiré avait remis le 28 décembre 2020 sa démission et celle de son gouvernement, après l’investiture du président Roch Kaboré pour un second mandat.

Son gouvernement attendu dans les prochains jours devra comporter des ministres loyaux et ayant à cœur l’intérêt commun, selon les ordonnances du président Kaboré, lors de son message de nouvel an.

M. Dabiré est toujours attendu sur les chantiers de la paix et de la réconciliation dans un pays miné par les attaques terroristes, l’afflux de déplacés et des tensions intercommunautaires.

A ceci s’ajoute, la crise de la pandémie de la Covid-19 avec ses nombreuses répercussions sur les secteurs socio-économiques.

Christophe Marie Joseph Dabiré devrait également reprendre langue avec les syndicats et les partenaires sociaux pour apaiser un front social en ébullition depuis avril 2016.

Marié et père de trois enfants, le nouveau chef du gouvernement était de 2007 à 2017, commissaire chargé du Département du Marché régional du commerce de la concurrence et de la coopération de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Titulaire d’un Diplôme d’Etude Approfondies (DEA) en Sciences Economiques et d’un Diplôme d’Etudes  Supérieurs Spécialisés (DESS) en Administration des Entreprises, Christophe Joseph Marie Dabiré a  servi tour à tour au Ministère de l’Economie et du Plan en tant que Directeur des Etudes et des Projets et Directeur général de coopération avant d’être appelé à des fonctions gouvernementales.

Il a été ministre de la Santé de 1992 à 1997 et ministre des Enseignements secondaires supérieur et de la Recherche scientifique de 1997 à 2000.

Elu député à l’Assemblée Nationale du Burkina Faso en 1997 et réélu en 2002, il assume à l’hémicycle les fonctions du président de la commission des finances et du budget de 2002 à 2007.

Agence d’information du Burkina

ATA/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here