Burkina-Energie-Solaire-Formation

Burkina : un centre forme 100 jeunes sur les techniques élémentaires du solaire

Ouagadougou 29 déc. 2020 (AIB)- Le Centre de formation professionnelle(CFP) Zaklange Energie, en collaboration la Fédération nationale des artisans du Burkina(FNABF), a outillé pendant trois mois, environ cent jeunes sur les techniques élémentaires de l’énergie solaire afin de permette aux consommateurs de disposer des équipements de qualité, a appris mardi l’AIB.

«Le camp vacances solaire qui est à sa deuxième  édition, a permis d’offrir des notions techniques élémentaires à 100 jeunes (filles et garçons) dans le solaire» , déclaré la promotrice du Centre de formation professionnelle(CFP) Zaklange Energie Zaklange Energie, Mme Solange Congo née Zagaré.

Selon elle, les participants issus de la région du Centre et d’autres régions du Burkina ont été outillés pendant 90 jours sur les notions de base en électricité, de mesure de sécurité, de protection des biens et des personnes, de calcul de puissance, de besoin énergique, de la puissance du module, du calibre du régulateur, de la capacité des batteries etc.

Mme Congo s’exprimait mardi à Ouagadougou , lors d’une cérémonie de clôture des travaux  de la deuxième édition de camp vacances énergie solaire 2020 placé sous le thème «Technique de conception, d’installation et de maintenance des systèmes solaires photovoltaïques».

D’après la responsable du CFP Zaklange Energie, la formation  sur le solaire s’est déroulée de juillet à septembre 2020 sur le site du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO).

«Ces compétences de base leur permettront de faire face aux urgences primaires, car nous ne doutons pas que, nantis de ces connaissances élémentaires, les bénéficiaires de cette formation seront utiles à leurs familles et à leurs environnement en cas d’urgence », a-t-elle soutenu.

Mme Solange Congo née Zagaré a précisé que l’objectif de son centre en partenariat avec la fédération nationale des artisans du Burkina Faso, consiste à soutenir les projets récents de développements dans le secteur des énergies renouvelables.

A l’en  croire,  il s’agit également de renforcer les capacités des jeunes par des formations en vue de répondre aux besoins socio- économiques dans le domaine de l’énergie solaire.

Elle a souligné que son centre travaille principalement pour favoriser l’accès des femmes à l’énergie afin de corriger les inégalités dans ledit secteur.

«A travers cette activité, Zaklange Energie entend mettre en place des actions permettant de promouvoir les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique et protéger l’environnement », a- t-elle ajouté.

Selon le représentant du ministre de l’Energie, Boureima Zongo, le gouvernement burkinabè a fait de l’égal accès aux énergies modernes et à moindre coût, une de ses priorités notamment dans le domaine du solaire.

Selon M. Zongo, pour satisfaire la demande d’énergie sans cesse croissante, des projets de centrales solaires sont en cours de réalisation dont certains ont déjà vu leurs financements bouclés.

«Il convient de noter que le développement des énergies renouvelables en général, en particulier l’énergie solaire, requiert des équipements de qualité et une formation professionnelle adéquate des acteurs», a-t-il insisté.

A cette deuxième édition de camp vacances énergie solaires, les 4 ou 5 meilleurs de chaque groupe (garçons et filles) sont répartis avec des attestations, des kits solaires et des enveloppes allant de 40 000 à moins 80 000FCFA.

Depuis 2016, le  CFP Zaklange Energie, évolue  le domaine du solaire et du génie électrique au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here