Burkina-Parlement-Présidence-Réélection

Burkina : Bala Sakandé appréhende la conduite du Parlement comme un  »fardeau »

Ouagadougou, 29 déc. 2020(AIB)-Le président du Parlement burkinabè Alassane Bala Sakandé a affirmé hier lundi, qu’il appréhende son nouveau quinquennat comme  »un fardeau » pour lequel, il dit compter sur l’engagement et de la solidarité des autres députés.

«J’ai compris à travers leur choix, le message ainsi que la nature du mandat qui vient de m’être confié. (…) Parce qu’il ne s’agit pas d’un cadeau de fin d’année qui m’a été donné mais plutôt un fardeau à porter, durant les cinq prochaines années», a déclaré lundi, Alassane Bala Sakandé, peu après sa reconduction à la tête du Parlement burkinabè.

Toutefois, «l’humble capitaine» s’est dit rassurer «de l’engagement et de la solidarité du reste de l’équipage pour maintenir chaque jour, le cap que le peuple lui a fixé».

Réélu avec 123 voix contre 2 abstentions et 2 contre, le candidat du parti au pouvoir (le MPP) a promis de favoriser l’expression de toutes les opinions à l’Assemblée nationale.

Alassane Bala Sakandé a invité ses collègues à poursuivre l’édification du «parlementarisme de proximité», en vue de réconcilier davantage l’Assemblée nationale avec les citoyens.

«Si l’Assemblée nationale veut mériter le respect dû à sa place dans le paysage institutionnel, elle doit d’abord s’efforcer à se rendre respectable», a-t-il déclaré.

M. Sakandé a alors exhorté ses collaborateurs à renforcer les dispositifs d’écoute et à briser le mur de glace qui pourrait s’ériger entre eux et les populations.

Banquier de formation et très proche du président réélu Roch Kaboré, Alassane Bala Sakandé est arrivé à la tête du Parlement burkinabè en septembre 2017, après le décès de Salifou Diallo.

Son score de 123 voix sur 127, semble confirmer qu’il a réussi à s’attirer des sympathies aussi bien dans la majorité présidentielle que dans l’opposition politique.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here