Burkina-Afrique-Cédeao-Energie-Partenariat

Energie : La CEDEAO et PUTTRU Technologies veulent combler le déficit d’investissement en Afrique de l’Ouest

OUAGADOUGOU, 23 déc. 2020(AIB)-La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) et la plateforme en ligne PUTTRU Technologies, ont signé en fin novembre, un protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet «Combler le déficit d’investissement dans le secteur de l’énergie en Afrique de l’Ouest», a appris l’AIB.

Le projet «Combler le déficit d’investissement dans le secteur de l’énergie en Afrique de l’Ouest», vise à créer un environnement favorable dans lequel les investisseurs peuvent investir en toute sécurité et jouer un rôle plus important dans la gestion des défis énergétiques, indique un communiqué transmis mardi à l’AIB.

Pour sa mise en œuvre, la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), représenté par son PCA Dr George Agyekum Donkor et la plateforme en ligne PUTTRU Technologies, représentée par sa Directrice générale Monica Ola Chidia Maduekwe, ont signé le 24 novembre 2020, un protocole d’accord.

Grâce à ce partenariat, la BIDC et PUTTRU Technologies entendent augmenter les financements du secteur privé dans le domaine énergétique.

«L’initiative se traduira par une augmentation des projets énergétiques bancables pour le financement du secteur privé et des partenariats public-privé (PPP)», précise le communiqué.

Notons que PUTTRU Technologies Limited PUTTRU Technologies Limited est une plate-forme en ligne de facilitation des affaires qui relie les sociétés énergétiques africaines aux financiers du monde entier.

La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC) basée au Togo, a investi u cours des quatre dernières décennies, environ 2,8 milliards USD dans des programmes de développement inter et intra-régionaux, couvrant diverses initiatives, allant des infrastructures et des équipements de base, au développement rural et à l’environnement, à l’industrie, aux secteurs sociaux et aux services.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

Lire l’intégralité du communiqué en anglais (cliquez)

Photo d’archive et d’illustration: leparisien.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here