Burkina-Religion-Catholicisme-NouvelAn-Message

Burkina/Nouvel an : L’Eglise catholique exhorte à «un monde plus digne et sans violence»

Ouagadougou, 23 déc. 2020(AIB)-L’Eglise catholique au Burkina Faso, dans son message de nouvel an, a appelé à construire, «un monde plus digne, sans faim et sans violence», a-t-on appris.

«Nous supplions le Père de l’humanité de nous aider à conjuguer nos efforts pour créer une société plus saine, et un monde plus digne et plus fraternel, solidaire, sans faim, sans pauvreté, sans violence et sans guerre», a indiqué mercredi le Cardinal Philippe Ouédraogo, dans son message de Noël et de nouvel an.

Le prélat a relevé que l’année 2020 a été marquée par un environnement sécuritaire et sanitaire (Covid) préoccupant et une crise économique et sociale difficile qui ont frappé aveuglement le monde entier.

Le Cardinal a invité à suivre les recommandations du Pape François qui appelle à adopter la culture du dialogue comme chemin, la collaboration commune comme conduite et la connaissance réciproque comme méthode de critère.

«Au nom de notre Eglise Famille de Dieu, j’adresse à tous et à toutes, aux chrétiens et non-chrétiens, musulmans, protestants, adeptes de la religion traditionnelle, nos meilleurs vœux», a conclu Philippe Ouédraogo.

Agence d’information du Burkina

ata/ak

Message de Noël 2020 et du nouvel an 2021 du Cardinal Philippe OUEDRAOGO.

Chers frères et sœurs

Chers amis

Nous sommes bientôt en fin d’année 2020 et nous allons inaugurer une année nouvelle, 2021. Cela constitue une excellente opportunité pour nous d’adresser réciproquement des vœux.

Merci aux hommes et femmes de médias d’être notre voix et notre cœur pour rejoindre nos frères et sœurs en humanité.

Au nom de notre Eglise Famille de Dieu, j’adresse à tous et à toutes, aux chrétiens et non-chrétiens, musulmans, protestants, adeptes de la religion traditionnelle, nos meilleurs vœux.

L’Eglise catholique célèbre la fête de Noël, la naissance du sauveur de l’humanité. Béni soit le Seigneur pour ses merveilles d’amour, pour le don du salut et de la paix « gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime » (Luc 2, 14).

L’année écoulée a été marquée par un environnement sécuritaire et sanitaire préoccupant et une crise économique et sociale difficile qui ont frappé aveuglement le monde entier. A l’invitation du Pape François, ensemble, avec détermination, adoptons :

– la culture du dialogue comme chemin,

– La collaboration commune comme conduite

– La connaissance réciproque comme méthode de critère.

Nous rendons grâce au Seigneur, père de l’humanité pour tous les dons accordés à notre peuple, tels la bonne saison hivernale, les élections apaisées… et nous le supplions de nous aider à conjuguer nos efforts pour créer une société plus saine, et un monde plus digne et plus fraternel, solidaire, sans faim, sans pauvreté, sans violence et sans guerre.

A tous et à toutes, bonne et heureuse année 2021.

+Philippe Cardinal OUEDRAOGO

Archevêque métropolitain de Ouagadougou (23/12/2020).

NB/ Photo d’archive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here