Burkina-Gouvernement-Infrastructures-Projets

 Burkina : Le gouvernement va construire des infrastructures socioéconomiques pour plus de 15 milliards FCFA

 Ouagadougou, 23 déc. 2020 (AIB) – Le gouvernement burkinabè a annoncé mercredi, la construction d’infrastructures socioéconomiques pour plus de 15 milliards FCFA dans six régions du pays.

 Selon le ministre, porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou, il s’agit de la construction de périmètres maraichers, de parcs de vaccination, d’airs d’abattages, de boutiques, de marchés, de halls centraux, de hangars de marchés à bétail, de magasins de stockages et de gares routières.

Ces infrastructures, a-t-il affirmé , seront réalisées dans les régions des Cascades, du Centre, du Centre-ouest, des Hauts-Bassins, du Plateau-central et du Sud-ouest.

«Le montant des réalisations s’élève à 15 milliards 514 millions 217 mille 295 francs CFA, hors taxe et le financement est assuré par la Banque ouest africaine de développement (BOAD)», a-t-il indiqué.

Le ministre, porte-parole Dandjinou s’exprimait mercredi devant la presse nationale et internationale au sortir du traditionnel Conseil des ministres présidé par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Remis Fulgance Dandjinou a également annoncé l’autorisation d’un accord de prêt de 9 milliards 839 millions 355 mille francs CFA entre le Burkina Faso et la Banque européenne d’investissement (BEI) pour le financement du projet d’Assainissement et de drainage de Ouagadougou.

D’une durée  de quatre ans, ce projet comporte, entre autres, «la construction d’un drain au quartier Tanghin sur cinq kilomètres, les aménagements urbanistiques et paysagers le long de ce drain, la valorisation des berges à des fins sportifs et récréatifs, le long du drain», a affirmé le ministre Dandjinou.

«L’Etat y contribue, la mairie y contribue et d’autres bailleurs y contribuent pour un projet qui fait lui-même plus de 11 milliards de FCFA», a-t-il poursuivi.

Le conseil des ministres de ce mercredi a aussi marqué son «accord pour les travaux d’approvisionnement en eau potable de quatre villes, Tenkodogo, Garango, Bittou et Bagré», a indiqué le porte-parole.

Selon le ministre Dandjinou, «ce projet vise à approvisionner les quatre villes, en eau de façon durable et consécutive à partir du réservoir de Bagré».

«C’est un montant de 62 millions 38 mille 653 F de dollars US hors taxe (environ 33 milliards 283 millions 737 mille FCFA). C’est une durée de réalisation de 30 mois et financé par Exine Banque Suisse», a indiqué Remis Dandjinou.

Au cours de ce Conseil des ministres, un Agent judiciaire de l’Etat a été nommé en la personne du magistrat Karfa Gnanou de même que 40 Agents judiciaires Adjoint de l’Etat.

L’Agent judiciaire de l’Etat (AJE) a remplacé l’Agent judiciaire du Trésor (AJT) par une loi adopté  le 23 avril 2019, par l’Assemblée nationale burkinabè.

Agence d’information du Burkina

WIS/ata

Photo : DCPM/Ministère de la Communication et des relations avec le Parlement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here