Burkina-Presse-Revue

La recrudescence des cas de covid-19 occupe la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 22 déc.2020 (AIB)- Les journaux burkinabè lus par l’AIB ce mardi commentent largement la recrudescence des cas de covid-19 au Burkina Faso sans oublier la décoration des 40 agents du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement.

«Recrudescence cas covid-19 : Pas de mesures fortes pour le moment», titre le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’observateur Paalga.

Selon le journal, le coordonnateur sectoriel Santé de la riposte au covid-19 Dr Brice Bicaba a animé hier lundi à Ouagadougou, un point de presse au service d’information du gouvernement, face l’augmentation rapide du nombre de cas confirmés de malades du coronavirus.

A en croire le journal privé, M. Bicaba révèle que les facteurs climatiques, le non -respect des mesures barrières et la porosité des frontières pourraient être à l’origine de la flambée des infections au Burkina.

De l’avis du représentant du secrétariat exécutif du comité national de gestion de la pandémie du coronavirus, Larba Sawadogo le point de saturation n’est pas encore atteint et il ne sied pas d’envisager les meures autrefois adoptées telles la quarantaine.

«Ce qu’il faut craindre, c’est l’augmentation des cas sévères», Brice Bicaba, DG du CORUS, à propos du covid-19, affiche le quotidien privé à sa Une.

 

«Covid-19 : C’est une période à haut risque », Dr Brice Bicaba arbore le quotidien d’Etat Sidwaya à sa manchette.

Le journal public signale que le Service d’information du gouvernement a organisé hier lundi à Ouagadougou, un point de presse pour faire l’état des lieux sur la recrudescence du coronavirus.

Le quotidien d’Etat mentionne que Le responsable du CORUS, Dr Brice Bicaba, soutient que la situation préoccupante car selon lui, «c’est une période à haut risque, si les gens ne respectent pas les mesures- barrières, les cas sévères risquent de croitre ».

«Ministère de la Communication : 40 agents distingués pour leur engagement professionnel », note à sa Une le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, l’Observateur Paalga.

Sidwaya révèle que parmi les 40 personnes décorées figurent un 1 officier de l’Ordre de mérite et 39 chevaliers de l’Ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe Radio-Télévision -Presse écrite.

Agence d’Information du Burkina

No/ata

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here