Burkina-Presse-Revue

Les résultats définitifs des élections couplées dominent la une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 21 déc. 2020 (AIB) –  Les quotidiens burkinabè lus par l’AIB ce lundi  reviennent largement sur la proclamation, par le Conseil constitutionnel, des résultats définitifs des élections couplées (présidentielle et législatives) du 22 dernier au Burkina  Faso.

«Résultats définitifs double scrutin du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le travail de la CENI», arbore le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Selon le journal, le Conseil constitutionnel a proclamé respectivement au cours d’audiences solennelles, le vendredi 18 décembre et le dimanche 20 décembre 2020, les résultats définitifs de la présidentielle et des législatives du 22 novembre dernier du Burkina Faso.

Le quotidien privé  signale que la victoire de Roch Marc Christian Kaboré a été confirmée par les 9 Sages de l’institution avec 1 645 229  de voix, soit  57,74% des suffrages exprimés, légèrement moins que les 57,87% qui lui avait été attribués par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Quant au journal privé Le Pays, il affiche à sa manchette : «Présidentielle 2020 : la victoire de Roch Kaboré confirmée, les résultats de 200 bureaux de vote annulés».

Le quotidien privé indique que  le Mouvement du peuple pour le progrès(MPP) et son candidat, Roch Kaboré, ont réussi leur «coup K.O»  à la compétition de la magistrature suprême du 22 novembre 2020.

Pour le confrère,  cette victoire qui, dès le premier tour, avait été proclamée par la CENI, vient d’être confirmée  le vendredi 18 décembre 2020 par le Conseil constitutionnel.

De  son avis, malgré quelques irrégularités constatées, les  10  sages ont  estimé que cela n’entache pas la régularité du scrutin présidentiel et  ont déclaré le président- candidat, Roch Kaboré, vainqueur dès le premier tour avec un score de 57,74% des voix.

Le doyen des quotidiens privés précise que pour justifier cette régularité du scrutin  et faire valoir de droit, le Conseil constitutionnel, a annulé 200 bureaux de vote sur plus de 19 000 dont les résultats avaient été pris par l’organe en charge des élections.

Pour sa part, le quotidien d’Etat Sidwaya titre : «Election présidentielle : les sages confirment la victoire de Roch Marc Christian Kaboré»

A en croire le journal public, le Conseil constitutionnel a proclamé vendredi 18 décembre 2020 à Ouagadougou, les résultats définitifs de l’élection du président du Faso, du 22 novembre dernier.

Le journal de tous les Burkina fait savoir que le candidat Roch Marc Christian Kaboré a été élu au premier  tour avec 57,74%.

Le journal  privé Le quotidien mentionne à sa Une : «Elections couplées du 22 novembre 2020 : Les résultats du Constitutionnel » et d’ajouter que « Roch n’aura plus d’excuses !».

« Campagne présidentielle nigérienne : Bazoum-tour, étape de Tahoua », arbore l’Observateur Paalga à sa Une.

D’après le journal privé, le Bazoum- tour qui sillonne les routes et les pistes nigériennes pour la campagne législatives -présidentielle, était samedi 19 décembre 2020 à Tahoua, à environ 500kms de Niamey, fief du président sortant Mahamadou Issoufou.

Le confrère note que le  candidat Bazoum sous la bannière du Parti nigérien pour  la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya) est allé un peu partout  avec des véhicules personnels ou de transports en communs pour la conquête de l’électorat.

Et au journal public Sidwaya de titrer « Présidentielle nigérienne : six candidats font bonne figure »

A  en croire le journal, 30 candidats sont en lice pour l’élection présidentielle du 27 décembre 2020 au Niger.

Le quotidien d’Etat signale que la campagne électorale a démarré le 5 décembre dans un contexte sécuritaire préoccupant au Nord dans la région précisément à Tilabéri.

Il soutient que parmi  la pléthore de candidats, six semblent faire bonne figure aux yeux de certains observateurs de la scène politique nigérienne pour la présidentielle du 27 décembre prochain

Agence d’information du Burkina

NO/ak

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here