France-Afrique-Objet-Restitution-Loi-Adoption-

 

France: Les députés votent pour la restitution d’objets spoliés au Bénin et au Sénégal

Ouagadougou, 18 déc. 2020 (AIB) – Les députés français ont définitivement adopté, jeudi, le projet de loi actant le transfert de propriété d’objets spoliés pendant la colonisation, au Bénin et au Sénégal.

Ce texte «incarne une nouvelle ambition dans nos relations culturelles avec le continent africain», s’est félicitée la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, après l’adoption de la loi.

La restitution concerne, 26 objets provenant du palais des rois d’Abomey emportés par les troupes du général Dodds lors de la conquête en 1892 et aujourd’hui conservés au musée du Quai-Branly. Ils devront être remis au Bénin d’ici à un an au plus tard.

Il y a également le sabre attribué à El Hadj Oumar Tall, chef spirituel et fondateur de l’empire toucouleur, qui se trouve, déjà lui, exposé au Musée des civilisations noires de Dakar, dans le cadre d’une convention de dépôt signée en 2018.

Ces restitutions sont les premières d’une série à venir, conformément  aux engagements pris par le président français Emmanuel Macron dans son discours à la jeunesse africaine prononcé à l’université Joseph KI-ZERBO de Ouagadougou en novembre 2017.

Le «Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain. Vers une nouvelle éthique relationnelle», élaborée en France en 2018 par le président Macron a permis d’évaluer à environ 88 000 le nombre d’objets africains présents dans les collections françaises, pour l’essentiel au musée du Quai-Branly.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Source : Le Monde et l’AFP

Photo : AFP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here