Burkina-Indépendance-Commémoration

 11-Décembre à Banfora, un échec selon le Pr Abdoulaye Soma

Ouagadougou, 15 déc. 2020 (AIB)- Le candidat malheureux à la présidentielle de 2020, Pr Abdoulaye Soma, a qualifié hier lundi, «d’échec» les festivités du 11-Décembre qui ont eu dans sa région natale des Cascades.

«L’organisation du 11-Décembre à Banfora (région des Cascades) a été un échec », a laissé entendre le président du parti Soleil d’avenir, Pr Abdoulaye Soma.

M. Soma qui s’exprimait lundi devant des journalistes, a dénoncé un acte de «sabotage» de la part du gouvernement à propos des festivités de la fête de l’indépendance dans sa localité.

Pr Abdoulaye Soma est un candidat malheureux de l’élection présidentielle du 22 novembre dernier avec 1,41% des voix et occupe le 9e rang sur les 13 candidats en lice pour la conquête du palais présidentiel au Burkina Faso.

Selon lui, les deux principaux objectifs visés à travers l’organisation de cette célébration nationale que sont l’investissement pour le développement infrastructurel et le non-respect de la tradition de la fête n’ont pas été atteints à Banfora.

En matière d’infrastructure, le natif de la région a fait savoir que l’auberge du 11-Décembre, la maison de «l’appelé », n’ont pas été réalisées dans la «cité du Paysan noir».

Abdoulaye Soma s’est insurgé également contre le fait qu’aucun feu tricolore n’ait été implanté dans la ville de Banfora avant de préciser que les bitumes effectués ne sont pas de bonne qualité.

« C’est à Banfora que lorsqu’on circule sur un nouveau goudron terminé, on est poursuivi par la poussière », a-t-il déploré

De son avis, la célébration de la fête de l’indépendance que représentent les festivités de cohésion sociale, a été aussi bafouée lors de la cérémonie.

Le constitutionaliste s’est dit surpris que seuls les Gouins et les Karaboro aient pu défiler parmi les principales ethnies de la région.

Soma a indiqué que cette façon de faire constitue selon lui, une discrimination et une exclusion en matière d’ethnies qui ne font que fragiliser la cohésion nationale et régionale.

A l’en croire, des chefs coutumiers et traditionnels n’ont ni été associés, ni invités à la célébration de la manifestation de Banfora.

Après la région des Cascades, c’est la ville de Ziniaré, dans le Plateau Central qui abritera le 11 décembre prochain les festivités du 61e anniversaire de l’accession de l’indépendance du Burkina du Faso.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here