Burkina-Presse-Revue

La fête nationale et l’affaire Norbert Zongo au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou 14 déc. 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce lundi commentent largement la célébration de la fête à Banfora dans la région des Cascades sans oublier le 22e anniversaire de l’assassinat du  journaliste d’investigateur Norbert Zongo.

«11-Décembre 2020: Pari réussi pour Banfora», arbore le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Le journal rappelle que le pays des Hommes intègres a commémoré le vendredi 11 décembre 2020 à Banfora, le 60e anniversaire de son indépendance sous le Thème: «Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de Covid-19».

D’après le confrère, la cité du paysan noir a réussi  son pari au regard de grande la mobilisation qui a regroupé d’éminentes personnalités et environ 3500 filles et fils du pays pour le défilé civile et militaire.

«11-Decembre 2020 : la fête fut belle à Banfora» et «le flambeau transmis à Ziniaré», mentionne le  quotidien privé, Le Pays à sa Une.

A en croire le journal, la ville de Banfora, la capitale de la région des Cascades a  eu sa parade civilo-militaire à l’occasion des festivités du 11-Décembre, à l’image d’autres régions avant elle.

Le Pays signale qu’avec des effectifs réduits à cause des opérations de lutte contre le terrorisme, le défilé n’a pas manqué de créer de  la joie  au sein des nombreuses populations qui ont pris d’assaut le site à la sortie de Banfora précisément à Nafona, en vue d’ assister à l’évènement.

Le confrère précise qu’après de multiples activités institutionnelles et domestiques réalisées, Banfora  par les mains du ministre de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, a remis le flambeau de l’organisation de ces festivités du  11-décembre 2021 à la région du Plateau central, représentée par la gouverneure Fatoumata Benon/Yatassaye.

«Célébration de la fête nationale : Sous le signe de la cohésion et de l’engagement patriotique», affiche le  journal public Sidwaya à sa manchette.

Le quotidien d’Etat note que le pays a célébré le 60e  anniversaire de sa souveraineté nationale et internationale, le vendredi 11 décembre 2020 à Banfora sous le thème «Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de Covid-19».

De l’avis du journal, le chef de l’Etat Roch Kaboré a  également invité  les populations à respecter les gestes-barrières  pour éviter une résurgence de la maladie  à coronavirus au Burkina.

«Affaire Nobert Zongo: En attendant le Conseil d’Etat français», titre l’Observateur Paalga

A l’écouter, les responsables du Collectif des organisations démocratiques de mases et partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) ont organisé hier dimanche à Ouagadougou un meeting, à l’occasion du 22e anniversaire du drame de Sapouy en vue de faire jaillir la lumière au profit du journaliste Norbet Zongo et ses trois camarades d’infortunes.

Selon les CODMPP  et la CCVC,  relève le journal, le recours contre  l’extradition de François Compaoré dans l’affaire Norbert Zongo sera examiné par le Conseil d’Etat français le 18 décembre prochain.

«22e  anniversaire  de l’assassinat de Norbert Zongo : la CCVC et le CODMPP justifie»,  écrit le journal Le Pays.

Le journal privé confie qu’à l’occasion du 22e anniversaire de la mort de Norbert  Zongo et de ses compagnons, la CCCVC et le CODMPP ont tenu hier dimanche une rencontre à Ouagadougou pour réclamer justice et vérité pour le journaliste d’investigateur Zongo et de ses  3 camarades tombés à Sapouy.

Quant au quotidien public Sidwaya, il affiche : «Assassinat de Nobert Zongo : Le Collectif contre l’impunité promet  intensifier  la lutte».

Le journal fait remarquer que la CCVC et le CODMPP ont promis, hier  à Ouagadougou à la place de la nation, lors de la commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, d’intensifier la lutte  jusqu’à ce que la justice et la lumière soient faites dans  l’affaire Zongo.

Agence d’information du Burkina

NO/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here