LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 9 DECEMBRE 2020

 

LONDRES – Le Royaume-Uni a lancé mardi sa campagne de vaccination contre le Covid-19, la première dans un pays occidental, tandis qu’aux Etats-Unis le président élu Joe Biden a mis en garde contre de possibles graves perturbations dans la campagne de vaccination si le Congrès ne s’entend pas sur un plan d’urgence.

 

WASHINGTON – L’administration Trump a fait mardi une nouvelle proposition pour un plan d’aide à l’économie américaine, aussitôt rejetée par les chefs de file de l’opposition démocrate, qui privilégient une offre proposée par des élus des deux partis, au centre de négociations.

 

LONDRES – Le Premier ministre britannique Boris Johnson rencontre mercredi à Bruxelles la cheffe de l’exécutif européen Ursula von der Leyen dans un ultime effort pour faire aboutir les négociations post-Brexit, toujours dans l’impasse.

 

WASHINGTON – Le président élu des Etats-Unis Joe Biden a confirmé mardi avoir choisi le général afro-américain Lloyd Austin comme prochain ministre de la Défense, une nomination qu’il a qualifiée de « nécessaire » et « historique ».

 

ACCRA – Le candidat de l’opposition ghanéenne a accusé mardi son rival, le président sortant Nana Akufo Addo, d’être « anti-démocratique » et a prévenu qu’il « résisterait à toute tentative de vol du scrutin », alors que le pays attend toujours le résultat de la présidentielle.

 

WASHINGTON – La Chambre américaine des représentants a approuvé mardi le projet de loi budgétaire pour la défense à une écrasante majorité, défiant la menace d’un veto de Donald Trump. Ce texte doit désormais être voté au Sénat, où il devrait également être approuvé, avant de parvenir au président républicain sortant. Celui-ci a promis de le bloquer.

 

KINSHASA – Les partisans du président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, ont marqué des points mardi dans leur lutte pour renverser la majorité fidèle à l’ancien président Joseph Kabila après le discours du chef de l’Etat dimanche.

 

WASHINGTON – Un haut responsable américain a critiqué mardi la riposte de Paris contre l’islamisme radical après les récents attentats en France, illustrant le dialogue de sourds entre la « liberté religieuse » chère aux Etats-Unis et la « laïcité » défendue bec et ongles par le président français Emmanuel Macron.

 

MONROVIA – Les Libériens se sont rendus aux urnes mardi pour dire oui ou non aux propositions de leur président George Weah de réduire le mandat du chef de l’Etat et d’autoriser la double nationalité, lors d’un scrutin à valeur de test pour l’ex-star du foot.

 

WASHINGTON – La Cour suprême des Etats-Unis a infligé mardi un cinglant revers à Donald Trump, en refusant de se saisir d’un recours formulé par ses alliés pour bloquer la certification des résultats de l’élection présidentielle dans l’Etat de Pennsylvanie.

 

PARIS – Près de six ans après l’onde de choc des attentats de janvier 2015, le parquet antiterroriste a réclamé mardi de lourdes peines contre la plupart des 14 accusés, dont la perpétuité pour le « complice » présumé Ali Riza Polat, sa défense dénonçant un « acharnement ».

 

ADDIS ABEBA – L’Ethiopie a reconnu mardi que des forces pro-gouvernementales avaient tiré sur une équipe de l’ONU au Tigré, déniant fermement un accès « sans restriction » des humanitaires à cette région du Nord du pays privée d’approvisionnement après plus d’un mois de conflit.

 

PARIS – Quatre ans de prison, dont deux ferme, ont été requis mardi contre l’ancien président français Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption et trafic d’influence, dans un procès inédit en France.

 

BERLIN – La renaissance des trains de nuit en Europe a fait un pas en avant mardi avec la signature d’un accord de coopération entre les compagnies nationales allemande, autrichienne, française et suisse, et l’annonce de nouvelles liaisons dont Paris-Vienne dès décembre 2021.

 

WASHINGTON – La société américaine de sécurité informatique FireEye, d’ordinaire appelée à la rescousse par des clients lors de cyberattaques, a admis mardi avoir été elle-même l’objet d’un piratage hautement complexe, dont elle soupçonne un Etat d’être à l’origine.

 

WASHINGTON – L’armée américaine a annoncé mardi avoir limogé 14 officiers occupant des postes de commandement sur la base de Fort Hood, au Texas, après une série de meurtres qui ont choqué l’Amérique. Avec cinq homicides présumés en 2020, cette base tentaculaire de l’armée de terre, qui abrite des bataillons déployés sur des théâtres de guerre, a acquis la réputation de poste le plus dangereux des Etats-Unis.

 

NEW YORK – Les renseignements américains devront-ils rendre publics un enregistrement et leur rapport sur l’assassinat de Jamal Khashoggi? La fondation Open Society a estimé avoir obtenu un premier pas en ce sens, après qu’un juge eut ordonné mardi à ces services de renseignement de reconnaître l’existence de ces pièces à conviction.

 

PARIS – Le geste inédit des joueurs du Paris SG et du Basaksehir Istanbul de quitter mardi la pelouse après des accusations de racisme portées à l’encontre du quatrième arbitre a conduit au report du match de Ligue des champions au lendemain, une décision historique saluée par le monde du football.

(afp)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here