Burkina-Décès-Hommage

Burkina : Le regretté Thomas Sanou fait Grand officier de l’ordre de l’Etalon

 

Ouagadougou, 9 déc. 2020 (AIB) – Décédé le 4 décembre dernier, l’ancien président du Conseil économique et social (CES) Thomas Sanon a été élevé mardi, à la dignité de Grand officier de l’ordre de l’Etalon.

 

«Monsieur Thomas Sanon, au nom du président du Faso, et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous élevons, à titre posthume, à la dignité de Grand officier de l’ordre de l’Etalon», a affirmé mardi, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, devant la dépouille mortelle de l’illustre disparu.

A travers cet acte, le gouvernement reconnaissait les mérites de l’ancien président du Conseil économique et social (CES) Thomas Sanon, qui a occupé de hautes fonctions au sommet de l’Etat burkinabè.

Dans le livre des condoléance, Christophe Joseph Marie Dabiré, a déclaré qu’il a été «un grand serviteur de l’Etat dont le parcours témoigne de la hauteur du sacrifice qu’il a consenti pour sa patrie».

«Homme politique, diplomate, cadre de l’administration, tu auras servi ton pays avec dévouement et loyauté», a-t-il écrit.

L’inhumation de Thomas Sanon aura lieu ce jeudi 10 décembre au cimetière municipal de Sikasso Cira, à Bobo-Dioulasso.

Né le 8 septembre 1947 à Kokorooué ((Bobo-Dioulasso), Thomas Sanon, après avoir terminé ses études, a travaillé à la Société française de développement de la fibre textile devenue SOFITEX, de 1970 à 1984.

Il a ensuite été Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) de 1988 à 1989.

Dès avril 1989, il sera successivement ministre des Transports et de la Communication, ministre de la Promotion économique, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Mines, ministre des Affaires étrangères et ministre des relations avec le Parlement.

En 1997, il est nommé ambassadeur du Burkina Faso en Autriche, en Hongrie, en République Tchèque et en Slovaquie, et représentant permanent auprès d’organisations internationales basées à Vienne.

De retour au pays, il est nommé président du Conseil économique et social (CES) le 10 novembre 2003, poste qu’il occupera jusqu’en 2012.

 

Il a été élu député à l’Assemblée nationale, à la suite des élections législatives de 1992, au compte de la province du Houet. Il sera réélu en 2002 et 2007.

 

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

Source : DCRP/Primature

Photo : DCRP/Primature

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here