Ghana-Elections-Attentes-Résultats

Elections au Ghana: 17 millions de Ghanéens ont voté, les résultats attendus ce mardi

Ouagadougou, 8 déc. 2020 (AIB) – 17 millions de Ghanéens ont voté lundi pour élire leurs 275 députés et choisir leur nouveau président parmi 12 candidats dont le président sortant Nana Akufo-Addo et son adversaire le plus sérieux John Mahama. Les résultats sont attendus pour ce mardi.

La journée de vote s’est déroulée dans l’ensemble, dans le calme, de 7h à 17h, dans les 38 622 bureaux de vote ouverts à travers le pays.

Des incidents ont tout de même été rapportés à la mi-journée. À Kasoa, des hommes encore non identifiés ont tiré sur la voiture de deux membres du Congrès démocratique nationale (NDC), le parti d’opposition.

Les blessés ont été hospitalisés. Les assaillants ont pris la fuite et sont recherchés par la police.

Certains bureaux de vote ont été débordés par la foule des électeurs, comme à Odododiodoo, une circonscription d’Accra.

 

Par endroits, des problèmes mineurs de matériels ont entraîné des retards à l’ouverture des bureaux de vote.

Deux employés de la Commission électorale ont également été arrêtés dans deux circonscriptions, à Awutu Senya West et Bawku Central, pour avoir falsifié des bulletins de vote.

Les observateurs ont prévenu que le dépouillement et l’annonce des résultats pourraient donner lieu à davantage de tensions.

Lundi a été déclaré férié par le président Nana Akufo-Addo, une mesure qui a permis de raccourcir les habituelles files d’attente qui commençaient à 5 h du matin. Et donc de limiter l’impatience des électeurs, souvent source de tensions.

Tumrani Youssef, 82 ans, s’est déplacée à petits pas pour aller mettre son bulletin dans l’urne.

Cette coiffeuse à la retraite, musulmane pratiquante, explique se sentir chez elle dans cette capitale multiconfessionnelle. «Chrétiens et musulmans, on vit tous au même rythme», explique-t-elle

«Nos jours sacrés sont fériés, les jours sacrés des chrétiens aussi. Souvent, nous autres musulmans allons aux fêtes des chrétiens, et eux font la même chose. On vit ensemble, on vote ensemble. On n’a pas de raison de se disputer. Après tout, on croit tous en un seul Dieu», a-t-elle affirmé.

Le président sortant, Nana Akufo-Addo a voté à Kyebi, dans l’Est du pays. Souriant, il a déclaré à la presse être «content du déroulement de la journée».

Son rival John Mahama, ancien chef de l’État, désormais dans l’opposition à la tête du NDC, a voté à Bole, dans le Centre-ouest, sa région d’origine, où le scrutin se déroulait sans incident.

Dix autres candidats étaient en lice, mais sans grandes chances de l’emporter : aucun n’avait fait plus de 1% des voix au dernier scrutin.

La Commission électorale a promis de donner ce mardi les résultats du vote.

Le vainqueur devra remporter plus de 50% des suffrages pour l’emporter au premier tour, faute de quoi un second tour aura lieu le 28 décembre. Ce qui serait une première dans l’histoire de la démocratie ghanéenne.

Ces élections se déroulent près d’un mois après le décès, le 12 novembre dernier de l’ancien président Jerry Rawlings, père de la démocratie ghanéenne qui après 20 ans de pouvoir, s’était retiré du pouvoir conformément à la constitution.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

Source : RFI

Photo : Afrique TV5 Monde

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here