Burkina-Sommet-UA

Sommet de l’Union africaine : Le Burkina Faso pour la «fin des conflits en Afrique»

Ouagadougou, 7 déc. 2020 (AIB) – Le Burkina Faso a appelé dimanche, par la voix de son ministre en charge de la Défense nationale Cherif Sy, lors du 14e sommet extraordinaire de l’Union africaine, «à prendre des mesures pour mettre fin aux conflits et crises en Afrique».

 

Le ministre en charge de la Défense nationale Cherif Sy, au nom du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a appelé dimanche l’Union africaine, «à prendre des mesures pour mettre fin aux conflits et crises en Afrique, en s’attaquant aux causes profondes et facteurs qui les alimentent».

Le ministre Cherif Sy représentait le président du Faso, au  14e sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine tenu par visioconférence.

Le sommet s’est tenu sous la présidence du président en exercice de l’Union africaine (UA) Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud sous le thème «Faire taire les armes en Afrique».

Selon Cherif Sy, ce thème «est un projet phare de l’agenda 2063 de l’Union africaine».

Il a indiqué que le sommet «a permis de faire le point (du projet) et (de) mener une réflexion sur les progrès accomplis, les défis à relever et les obstacles à franchir pour réaliser notre objectif commun».

«Parvenir à une Afrique sans armes, c’est accroître les possibilités de réaliser un développement socioéconomique durable sur le continent», a-t-il affirmé.

Agence d’information du Burkina

Wis

Source : présidence du Faso

Photo : présidence du Faso

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here