3) Les participants ont été invités à accompagner les services et à jouer pleinement leur rôle de veille.

Services transférés : Le volet éducation, eau et assainissement au cœur des échanges à Manga

Manga, (AIB)-Le Cadre unitaire d’action (CUA) de Manga, en collaboration avec le Groupe d’études et de Recherche sur la Démocratie et le Développement économique et social (GERDDES), a organisé, lundi 7 décembre 2020, à Manga, une rencontre d’échanges sur les services transférés aux collectivités territoriales dans le domaine de l’éducation primaire, du post primaire, de l’eau et assainissement.

Dans le cadre du processus de la décentralisation, l’Etat burkinabè a procédé à des transferts de ressources et de compétences aux collectivités territoriales.

Les services dans le domaine de l’éduction et de l’eau et assainissement étaient principalement au menu d’une rencontre d’échanges, le lundi 7 décembre 2020, à Manga.

Le Cadre unitaire d’action (CUA) de Manga, accompagné par le  Groupe d’études et de Recherche sur la Démocratie et le Développement économique et social (GERDDES), était l’initiateur de la séance qui a regroupé des responsables de villages et de structures associatives, des leaders d’opinions, de populations et de représentants de services techniques déconcentrés.

La rencontre a été principalement ponctuée de trois communications. L’éducation primaire, le post primaire et l’eau et assainissement sont respectivement les sujets évoqués lors des exposés.

Les communicateurs ont noté l’effectivité du transfert des ressources aux collectivités dans lesdits services. Ils ont cité, en guise d’exemples des réalisations, aussi bien au profit des populations de la commune de Manga que de celles des autres communes de la région du Centre-sud.

2) Le président du Cadre de dialogue citoyen de la commune de Manga, Souleymane Diallo a trouvé l’exercice « bénéfique ».

On retient la cantine scolaire, le cartable minimum et le fonctionnement pour l’éducation primaire, des infrastructures pour le post primaire et des ouvrages d’approvisionnement en eau potable ainsi que d’hygiène pour le service de l’eau et assainissement.

Les participants, dans leurs interventions, ont salué l’exercice de redevabilité initié par le CUA-Manga et son partenaire GERDES.

«Cette rencontre a été bénéfique parce qu’elle nous a permis de connaitre davantage les services transférés et les missions exécutées dans le domaine », a fait savoir le président du Cadre de dialogue citoyen de la commune de Manga, Souleymane Diallo.

Satisfaite aussi de la qualité des interventions et de l’intérêt dont les participants ont fait montre durant les communications et les échanges, la présidente du CUA-Manga, Maïmouna Sombié, a estimé que les résultats escomptés ont été atteints.

« Nous sommes vraiment satisfaits de la tenue de ce cadre qui a permis aux participants de renforcer leurs connaissances en la matière mais aussi de réaliser la partition que chacun doit jouer comme acteur pour engranger des résultats probants sur le terrain » a confié Mme Sombié.

1) La présidente du CUA- Manga, Maïmouna Sombié, s’est dite satisfaite des résultats.

Le cadre de dialogue sur les services transférés s’inscrit dans la mise en œuvre du programme « Présimètre » initié par l’ONG suédoise Diakonia.

Il s’agit d’un dispositif de veille technologique qui favorise le partage d’informations, l’anticipation des problèmes et la possibilité d’y apporter rapidement des solutions.

Le « Présimètre » est également perçu comme un outil de mesure des performances de la mise en œuvre des politiques publiques notamment à travers le suivi citoyen et la redevabilité.

Agence d’information du Burkina

Mamady ZANGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here