Une vue partielle des bâtiments du CSPS urbain en attente de réhabilitation.

Kombissiri : Dans sept mois, le CSPS urbain fera peau neuve

Kombissiri (AIB)- L’association Têeb manegda (ATM) et ses partenaires ont lancé le jeudi 3 décembre 2020, les travaux de rénovation du CSPS de Kombissiri d’un coût de 96 millions de FCFA, avec un délai d’exécution de sept mois.

Dans les tous prochains jours, le centre de santé et de promotion sociale (CSPS) urbain de Kombissiri va bénéficier de travaux de réhabilitation et de rénovation grâce à l’association têeb manegda (ATM) à travers le projet CSPS 2020-Kombissiri.

La cérémonie officielle du lancement de ces travaux présidée par le 1er adjoint au maire Frédéric Kafando, est intervenue le jeudi 3 décembre 2020 à Kombissiri.

L’objectif de ce projet selon le président de l’ATM Pasteur Boureima Pascal Ouédraogo, est de permettre à la population de Kombissiri de bénéficier d’une structure de soins et d’une maternité permettant d’améliorer la prise en charge des habitants et notamment des futures mamans de manière professionnelle dans un environnement salubre et avec un minimum de confort.

En effet, l’association Têeb Manegda (ATM) et ses partenaires l’ONG suisses ‘’Rose des sables’’ et IAS (Ingénieurs et architectes associés) ont décidé de la mise en œuvre de ce projet au regard de la vétusté des bâtiments du CSPS et de l’insuffisance des équipements.

Selon Pasteur Boureima Pascal Ouédraogo, l’initiative a été prise suite à une visite des partenaires de l’association au sein du CSPS en 2015 qui ont constaté que les bâtiments du CSPS qui datent de plusieurs années, sont dans un état de dégradation avancée.

Toute chose, précise-t-il qui ne permette pas aux agents de santé de travailler et de soigner les malades dans de bonnes conditions.

Pour le président de l’ATM Pasteur Boureima Pascal Ouédraogo les travaux permettront d’améliorer la prise en charge des malades.

Cette initiative saluée par le 1er adjoint au maire Frédéric Kafando, est selon lui, en phase avec la vision du conseil municipal qui est d’améliorer l’accès et la qualité des soins de santé dans la commune.

Il précise que pour marquer son soutien et son accompagnement à la mise en œuvre de ce projet, le conseil municipal prévoit la construction d’un incinérateur, d’une cuisine et des latrines.

Le représentant des bénéficiaires, l’infirmier chef de poste Achille Compaoré a remercié l’association et ses partenaires et a traduit toute la reconnaissance du personnel et des populations de son aire sanitaire qui regroupe 3 secteurs de la ville et 6 villages de Kombissiri.

Les bâtiments du CSPS concernés par ces travaux sont ceux de la maternité, du dispensaire, du centre jeune, du bâtiment PEV (programme élargi de vaccination) et de la pharmacie.

En plus de ces infrastructures, il est prévu la réalisation d’un château d’eau pour approvisionner tout le CSPS, l’installation de panneaux solaires et l’équipement du CSPS en matériels médicaux techniques.

L’infirmier chef de poste du CSPS urbain Achille Compaoré très ému, a traduit la reconnaissance des bénéficiaires aux initiateurs du projet.

Prévus pour une durée de 7 mois, ces travaux d’un coût global de plus de 96 millions FCFA prendront fin en mi-juin 2021, selon le planning de l’entreprise en charge de l’exécution du projet.

Agence d’information du Burkina

T. Pascal TIENDREBEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here