Le présidium à l'ouverture des échanges.

Bam : Le GERDDES pour une veille citoyenne plus active

Kongoussi,(AIB)-Le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social ( GERDDES) a organisé un cadre de dialogue sur les services transférés le 6 décembre 2020 à Kongoussi.  La rencontre s’inscrit dans le cadre du projet suivi citoyen des politiques publiques dans les communes du Burkina Faso.

La rencontre du 6 décembre 2020 a été initiée par le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social (GERDDES) et a concerné prioritairement certains leaders de la commune de Kongoussi.

C’est un cadre de dialogue soutenu par le programme Présimètre et la confédération suisse avec pour objectif d’encourager le réflexe de redevabilité dans les communes concernées.

La rencontre de Kongoussi a regroupé les conseillers villageois de développement (CVD), les comités de gestion (COGES) et les associations intervenants dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’hygiène et assainissement.

1. Les populations ont participé activement aux échanges avec le GERDDES.

Les communications qui ont été développées au profit des participants concernaient la gestion de l’eau et la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans la commune, le rôle de la commune dans le fonctionnement des formations sanitaires et la gestion des ressources transférées dans le domaine de l’éducation.

Selon le coordonnateur de l’antenne provinciale GERDDES du Bam Modeste Ilboudo, le GERDDES intervient dans les communes de Sabcé et Kongoussi et vise à susciter l’implication de la population dans la gestion des affaires publiques.

«Notre vision est de susciter l’adhésion des groupes spécifiques au processus de la décentralisation parce que la bonne marche de la commune est l’affaire de tous» a-t-il soutenu.

Pour la représentante de GERDDES chargée du suivi de la province du Bam, Marie Appoline Ouédraogo, la qualité des participants de Kongoussi traduit l’intérêt que les populations accordent aux actions de développement de la commune.

«Je suis très ravie de cette rencontre parce que nous observons que la population s’implique dans la gestion de la commune et nous allons travailler à consolider cela» a-t-elle fait remarquer.

1. Les populations ont participé activement aux échanges avec le GERDDES.

Le secrétaire général de mairie de Kongoussi Abdoul Karim Zoungrana qui a représenté le maire de la commune, a invité les participants à faire siens cette rencontre qui, de son avis contribuera à améliorer le niveau d’appréhension des actions de la commune.

Il a également remercié le GERDDES et ses partenaires pour le choix porté sur la commune de Kongoussi   pour cette activité.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here