Eddie Komboïgo (en blanc) et Arsène Yé (à droite).

Législatives : Le retour de Bongnessan Arsène Yé fait jaser dans les Balé

Boromo ,29 novembre 2020 (AIB)-L’élection surprise de Bongnessan Arsène Yé aux dernières législatives, est au cœur de tous les débats dans les Balé. Il y a ceux qui pensent que l’ex président du Parlement devrait y retourner pour partager son expérience et ceux qui estiment qu’il doit céder la place à son jeune suppléant.

Les populations des Balé ont suivi de très près les résultats des élections législatives, proclamés le samedi 28 novembre 2020.

La surprise est venue du siège obtenu par le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) avec Bongnessan Arsène Yé comme tête de liste.

En effet, le CDP avec 4 331 voix, a remporté le deuxième siège de justesse, derrière le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, 21.640 voix) avec le ministre en charge de l’Economie Lassané Kaboré.

L’autre surprise vient de la déroute de l’Union pour le progrès et le changement (UPC, 3 000 voix) qui avait remporté les législatives de 2012 et de 2015.

«Nous avons nous-mêmes été très surpris. On voyait plus ce siège pour notre jeune frère Alidou Sanfo de l’UPC. Lui et ses partisans étaient plus visibles que nous. Je n’en crois toujours pas. D’ailleurs nous sommes allés le saluer et l’encourager pour ses efforts même si les résultats ne sont pas ceux qu’il espérait», nous a confié un leader du CDP.

Désormais la question qui est sur toutes les lèvres est de savoir si Bongnessan va-t-il siéger au Parlement ?

Le sujet semble intéresser les jeunes qui espèrent le voir passer la main à son suppléant Semana Ganou, ex maire de la commune de Siby.

Les nostalgiques qui pensent que son expérience servira mieux au débat parlementaire, au vue de son parcours politique ayant fait de lui président de l’Assemblée nationale (1992-1997) et plusieurs fois ministre sous le régime de l’ex Président Blaise Compaoré jusqu’à sa chute en octobre 2014.

D’autres Baléens pensent que le ministre Lassané Kaboré devrait aussi passer la main à son jeune suppléant.

Agence d’information du Burkina

Obkiri MIEN/AIB Balé

Photo Facebook: Archive/lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here