Djingri Traoré

Komondjari : Djingri Traoré et Kourouboundou Lompo élus députés

 Gayéri, 30 novemebre 2020(AIB)-Après la législature écourtée de 2012 Djingri Traoré a été élu sous la bannière du Mouvent Agir Ensemble dans la Komondjari. Kourouboundou Lompo du MPP quant à lui, entame son cinquième mandat après avoir milité dans trois différents partis.

Djingri Traoré est né en 1966 à Gayéri dans la Komondjari. L’agriculture est sa principale activité. Outre cela, M. Traoré mène l’élevage et le commerce. Djingri Traoré est entré dans la politique au temps de l’Organisation pour la Démocratie et le Progrès/ Mouvement du Travail (ODP/MT) et y est resté jusqu’à nos jours.

Ce qui l’a amené à se lancer dans la politique est le sous-développement de sa province la Komondjari, qui selon lui semblait être ignorée ou méconnue des gouvernants.

Selon lui, il n’y a point de développement sans la politique. Sa place devant la jeunesse de la Komondjari qu’il a dirigée pendant plus de vingt (20) ans, lui a valu aussi motif de rentrer dans la politique pour défendre les intérêts de la jeunesse et ceux de toute la population de la Komondjari.

Il fut maire de la commune de Gayéri de 2006-2016 au compte du CDP, élu député du CDP de 2012 jusqu’à l’insurrection populaire d’octobre 2014.

Il a été réélu le 22 novembre 2020 pour le compte du Mouvement Agir Ensemble.

Sa force réside dans la mobilisation des différentes communautés qui composent la province.

Ses supporteurs disent de lui qu’il est un homme humble, accueillant, ouvert et toujours disponible pour tous.

Kourouboundou Lompo est natif de la famille royale de Gayéri. Il est professeur certifié des lycées et collèges de formation.

Il n’avait pas d’ambition politique. Il était membre des syndicats du secondaire à l’époque. Affecté en province, ses parents sont venus le demander de rentrer dans la politique pour défendre l’intérêt de leur province qui était parmi les quinze(15) dernières provinces en matière de développement. L’honorable Lompo est à son 5ème mandat de député. Il fut le tout premier député de la Komondjari.

1er mandat : Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

2e mandat : CNPB (Convention nationale pour le progrès du Burkina.

3è mandat : Conseil national de la Transition (CNT, MPP, 2014-2015)

4è mandat : Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, 2015-2020).

Et 5e mandat : MPP.

Pour ce cinquième mandat qui commence, il a voulu laisser la place aux jeunes mais les anciens ont refusé.

Sa principale force politique est sa générosité, son écoute et sa sagesse. En rappel, au cours de l’année 2019-2020, celui-ci est venu en aide aux populations déplacées des cinq (03) communes de la province par l’octroi de vivres d’une valeur de plus de dix millions (10.000.000) de francs cfa.

Agence d’information du Burkina

Lamoudi Nativité YONLI (Collaborateur).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here