Sommet-G5-UE-Sécurité-Covid-19-Dette-Engagements

Covid-19 : L’Union européenne a soutenu le Burkina Faso avec 113 millions d’Euros (officiel)

Ouagadougou, 30 nov. 2020 (AIB)-Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (Covid-19), l’Union européenne a soutenu le Burkina Faso à hauteur de 113 millions d’euros, a indiqué lundi le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Contre la covid-19, «l’Union européenne a anticipé sur les décaissements en faveur de notre pays, qui sont montés de l’ordre de 113 millions d’euros (environ 74 milliards 372 millions 219 mille 555 FCFA)», a indiqué lundi le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry qui estime l’apport «important».

Le ministre Barry s’exprimait au terme d’un sommet virtuel de haut niveau entre les chefs d’Etats du G5 Sahel et l’Union européenne auquel a pris part depuis Ouagadougou, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le sommet de ce lundi a fait le point de trois engagements pris par l’Union européenne envers les chefs d’Etats du G5 Sahel lors d’un précédent sommet virtuel tenu le 28 avril dernier.

L’un des engagements pris par l’Union européenne en avril dernier, était justement de venir en aide aux pays du G5 Sahel frappés par la maladie à coronavirus (covid-19).

Le second engagement de l’Union européenne était d’appuyer les Etats du Sahel avec «près de 200 millions d’Euros (environ 131 milliards 632 millions 247 mille FCFA)», pour leur permettre de faire face à leurs situations «sécuritaire et alimentaire», a indiqué le ministre Barry.

Alpha Barry a noté que «l’Union Européenne totalise à ce jour, 254 millions d’euros (environ 167 milliards 172 millions 953 mille 690 FCFA) de décaissements en faveur de la force conjointe du G5 Sahel».

Le ministre Barry a indiqué que «sur le plan sécuritaire», les Etats du G5 Sahel ont «noté une montée en puissance de la force conjointe du G5 Sahel qui est fortement appuyée par l’Union européenne».

Le troisième engagement évoqué par le ministre Barry est la décision de l’Union européenne d’appuyer les pays du G5 Sahel pour une annulation de la dette de l’Afrique au regard du contexte de la covid-19.

Au cours du sommet de ce lundi, «le président du Conseil européen Charles Michel a fait le point de ses démarches auprès des autres partenaires notamment le FMI (Fonds monétaire international) et les bilatéraux pour l’annulation de la dette», a affirmé le ministre Barry.

Ses démarches ont abouti à «l’allègement de la dette», selon Alpha Barry qui a précisé que «la réflexion continue pour voir les mécanismes (à) proposer de sorte que l’annulation (voulue) s’accompagne d’un développement de nos pays».

Agence d’information du Burkina

WIS/ata

Photo : SIG Burkina

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here