Faible affluence dans la matinée dans les bureaux de vote.

Elections : Faible affluence dans la matinée à Dédougou

 Dédougou, 22 nov. 2020(AIB)-Les élections ont débuté dimanche matin à Dédougou.  Le ministre de l’Education Stanislas Ouaro et le Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun Edgard Sié Sou ont appelé les populations à voter massivement et dans le calme.

Bien avant six (06) heures, heure officielle d’ouverture du scrutin, les membres des bureaux de vote ont procédé à la vérification du matériel mis à leur disposition afin de s’assurer que tout est prêt pour le scrutin tant attendu par le peuple burkinabè.

A l’Ecole Centre « A » de Dédougou où nous avons assisté à l’ouverture du scrutin à six (06) heures précises, et malgré la fraicheur de cette matinée du 22 novembre, les électeurs attendaient pour accomplir leur devoir civique avant de vaquer à d’autres occupations.

Dans les bureaux de vote, le personnel à savoir le président, les accesseurs sont au complet. Il y a aussi dans les bureaux de vote, les représentants des candidats et des partis politiques et des observateurs accrédités pour la cause. La sécurité est présente dans chaque bureau de vote et des patrouilles sont organisées un peu partout en ville afin de bien sécuriser le scrutin.

Le Ministre Stanislas Ouaro accomplissant son vote.

Dans le bureau de vote N°1 de l’Ecole Centre «A» de Dédougou, figuraient dans les rangs comme tout autre citoyens M. Stanislas Ouaro, Ministre en charge de l’éducation nationale, candidat tête de liste provincial du MPP, M. Edgard Sié Sou, Gouverneur de la Région de la Boucle du Mouhoun.

A l’issue du vote, le ministre Ouaro se dit satisfait et fier d’avoir accompli son devoir civique en ce sens que ces élections se passent dans un contexte marqué par les défis sécuritaire et sanitaire.

«La campagne s’est bien passée. Cependant nous avons déploré certains partis qui tenaient des propos irresponsables devant les populations. Cela n’est pas une bonne chose car c’est de là que naissent des haines et des crises qui entachent la cohésion sociale et la démocratie. J’invite donc les populations à se détourner de ces propos, à sortir massivement et être patient pour accomplir leur vote et surtout à faire le bon choix» s’est exprimé le ministre Stanislas Ouaro.

Le Gouverneur de la Région de la Boucle du Mouhoun, M. Edgard Sié Sou, qui a accompli son devoir dans le bureau de vote n°1 de l’Ecole Centre « A » de Dédougou dit qu’il ressent un sentiment de fierté d’avoir accompli ce devoir en ce sens que ce scrutin est très attendu par tous les Burkinabè.

Il a invité les populations à sortir massivement, dans le calme et la discipline pour voter. Il a en outre appelé les populations au fair play à l’issue de la proclamation des résultats.

Après son devoir civique, le gouverneur en sa qualité de Président du comité régional d’alerte précoce et de supervision des faits électoraux dans la Boucle du Mouhoun a fait un tour dans quelques bureaux de vote pour constater le déroulement du scrutin et encourager les différents acteurs.

Il a terminé sa supervision au Camp du Groupement de Gendarmerie de Dédougou où siège le poste de commandement opérationnel régional.

Pour le moment pas d’incident majeur sauf quelques erreurs dues au manque de procès-verbaux dans certains bureaux de vote,  de manque de liste électorales.

3- Le Gouverneur Edgard Sié Sou remplissant les formalités pour son vote.

Pour le Président de la CEPI du Mouhoun, M. David ZAOUA, le processus se passe bien sans incident majeure. Les difficultés rencontrées se situent au niveau des listes. Il y a des électeurs qui ont leur carte d’électeur dont les noms ne figurent pas sur les listes. Cela est dû selon le président de la CEPI aux électeurs qui se sont inscrits deux fois. Mais la situation a été réglée, chose qui a permis à ces électeurs d’accomplir leur vote sans difficulté.

Il faut noter que la commune de Dédougou enregistre pour ce scrutin 126 bureaux de vote pour 42 715 inscrits. Pour la province du Mouhoun, on dénombre 373 bureaux de vote repartis dans les sept (07) communes de la province avec un total de 118 691 inscrits.

Pour le moment à Dédougou, tout se passe bien et aucun incident n’est signalé. Le souhait de tous, c’est de voir bien se dérouler le scrutin au bonheur de tous dans la Région de la Boucle du Mouhoun, région à grand défi sécuritaire.

Agence d’information du Burkina

Stanislas BADO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here