Burkina-Elections-Vote

Burkina/Elections: «C’est un acte citoyen qui doit renforcer la démocratie dans notre pays» (premier ministre)

Ouagadougou, 22 nov. 2020 (AIB)-Le vote est «un acte citoyen qui doit renforcer la démocratie dans notre pays» a déclaré dimanche, à Ouagadougou, le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, après avoir accompli le sien pour les élections couplées présidentielle et législatives.

Le chef du gouvernement burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré est arrivé ce dimanche, aux environs de 8 heures 30 minutes, à l’école Dassasgho B située à l’Est de Ouagadougou.

Dans le bureau de vote N° 2, il reçoit un bulletin de vote pour la présidentielle. Il se dirige vers l’isoloir, fait son choix et revient glisser le bulletin dans l’urne et signe la liste d’émargement qui prouve son vote. Il refait le même exercice pour les législatifs.

A sa sortie du bureau de vote, le premier ministre Dabiré a invité «tous ceux qui ont été enrôlés et qui ont leurs cartes d’électeurs, à aller voter» parce que selon lui, «c’est un acte citoyen qui doit contribuer à renforcer l’Etat de droit et la démocratie dans notre pays».

Il a félicité tous les acteurs qui ont contribué à faire en sorte que cette journée soit une réussite.

«Je souhaite simplement que nous puissions aller au bout de ce processus avec la certitude que c’est le Burkina Faso qui gagne et que nous aurons une démocratie apaisée qui va continuer à progresser pour le bonheur du peuple burkinabè», a-t-il affirmé.

Quant à l’issue des votes, il a déclaré que «c’est le peuple qui décidera».

Le ministre en charge du commerce Harouna Kaboré a également voté dans la même école mais dans le bureau de vote N°6.

Il a invité «les burkinabè à voter et à attendre sagement les résultats des urnes». Il a «souhaité que les élections de cette année soient apaisées comme en 2015 pour que l’élu soit le président de tous les burkinabè et que les autres, l’accepte, le félicite et l’accompagne».

Harouna Kaboré a remercié la Commission électorale nationale indépendante (CENI) «pour l’excellent travail qui a été abattu et qui permet aux burkinabè de se rendre aux urnes aujourd’hui pour choisir leur président et leurs députés à l’Assemblée nationale».

«Nous sommes convaincus qu’à la fermeture des bureaux de vote, c’est le président Kaboré qui sera réélu. Nous sommes convaincus qu’avec lui, nous serons dans une dynamique de cohésion sociale et de développement», a-t-il déclaré.

Les élections couplées de ce dimanche ont été précédé par trois semaines de campagnes au cours desquels les 13 candidats à la présidentielle ainsi que les postulants aux législatives ont parcouru le Burkina Faso pour vendre aux populations leurs programmes.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here