Éric Bougouma: "La victoire du MPP sera claire".

Elections : Pas besoin de frauder, «la victoire du MPP sera claire», Bougma

Zorgho, 19 nov. 2020 (AIB)-Le ministre Eric Bougma a assuré jeudi, aux très nombreux militants de Zorgho, que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), n’a pas besoin de frauder aux élections du 22 novembre, car sa victoire sera claire.

La ville de Zorgho a connu une ambiance particulière ce 19 novembre 220. Depuis le matin, d’innombrables cars, minicars et voitures ont fait le ballet au stade municipal pour y déposer les populations venues, non seulement des huit communes de la province mais aussi de Ouagadougou, la capitale, pour le grand meeting du MPP, parti au pouvoir.

A trois jours du scrutin, l’occasion est belle pour la direction provinciale de campagne du Ganzourgou de mesurer ses forces. A 14 heures, heure prévue pour le début du meeting, le stade est plein à craquer.

Mais il a fallu attendre encore quelques instants pour constater l’arrivée sur les lieux de Éric Bougouma, directeur provincial de la campagne en compagnie du Larlé Naba Tigré et des notabilités coutumières de la localité.

Forte mobilisation des chefs coutumiers au meeting.

Après un bain de foule sous les sifflements de vuvuzelas et la mélodie d’une fanfare, l’hymne du parti est exécuté.  S’en suivent les interventions intercalées par des prestations d’artistes, pour la plupart, fils de la province.

Naba Yemdé, chef coutumier de Tanghin a, au nom des chefs coutumiers de la province, invité la population à voter Roch Marc Christian Kaboré pour ses qualités de bâtisseur.

« Ne vous faites pas du tort » en votant une autre personne a-t-il lancé au public. Il a demandé que la population s’engage à accorder à Roch le second mandat pour qu’il puisse d’avantage contribuer au développement de la province.

« Au Ganzourgou, nous nous impatientons dans l’attente du 22 novembre » a dit Toukoumnogo Kaboré, directeur communal de campagne de Zorgho.

Pour lui, la forte mobilisation de la population est la preuve de son amour pour le candidat Roch Marc Christian Kaboré.

All-focus

Amour qui, selon lui, se justifie par ses qualités de pardon, de travailleur, de miséricorde pour son prochain. Il invite alors tout le monde à voter Roch et les députés du MPP le 22 novembre.

All-focus

« Voter Roch sans voter les députés, c’est fatiguer le président » a-t-il dit.

Même son de cloche chez Hadé Moussa Francis, le représentant des anciens, Claudine Ouédraogo, la représentante des femmes et Salif Kaboré, représentant des jeunes.

Ils ont tous clamé le  » coup KO » pour Roch au soir du 22 novembre. Et pour Salif Kaboré, ce n’est pas seulement un « coup KO », c’est avec un taux de 98%.

C’est pourquoi il a invité particulièrement les jeunes à sortir massivement s’aligner le jour des votes pour accomplir leur devoir.

Pour le représentant de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), Roch Kaboré, durant son premier mandat a donné aux populations de l’eau potable, de l’électricité, des routes et a amélioré les soins de santé.

« Roch a convaincu tous les Burkinabè de ce qu’il est capable de faire. L’APMP est de tout cœur avec l’ensemble des populations pour un coup KO au soir du 22 novembre » a-t-il dit.

Il ne doute pas que le 23 novembre 2020, les adversaires viendront féliciter le président Roch pour sa réélection.

All-focus

Le Larlé naba a salué la mobilisation des filles et fils du Ganzourgou autour du candidat Roch Marc Christian Kaboré.

« Depuis 1991, que je viens au Ganzourgou pour des campagnes, je n’ai jamais vu cette mobilisation » a-t-il lâché.

Pour lui, c’est une chance pour le Ganzourgou d’avoir un président. Et, au vu de la mobilisation, il est convaincu que Roch restera au pouvoir pour un second mandat.

Eric Bougouma, directeur provincial de campagne et candidat titulaire aux législatives dans la province a indiqué que le MPP n’a pas besoin de frauder pour gagner ces élections.

« La victoire sera claire » a-t-il dit, eu égard à la mobilisation constante des populations lors des différents meetings.

Il rassure les populations quant à la pertinence du programme de Roch pour les cinq prochaines années. A l’en croire, durant ce prochain mandat, la sécurité sera la priorité et il y aura un renforcement dans les secteurs de la santé, de l’eau, des routes… A ses dires, le plateau central et particulièrement le Ganzourgou ne sera pas à la traîne.

Il a remercié les autorités coutumières et religieuses pour leur accompagnement dans la prière. Il a aussi remercié les jeunes, les femmes, les opérateurs économiques et tous les amis qui les ont accompagnés pour la réussite de ce meeting.

Il a donné rendez-vous aux militants après « la campagne pour sauter du champagne » et fêter la victoire de Roch et du MPP.

Agence d’information du Burkina

Moïse SAMANDOULGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here