All-focus

Plateau central

Ganzourgou

Campagne électorale

Méguet mobilisé pour une victoire éclatante de Roch

Zorgho, (AIB)- Le mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, a tenu un meeting communal à Méguet le lundi 16 novembre 2020.

Venus des differents villages de la commune de Méguet, les militants et sympathisants du MPP ont massivement pris d’assaut l’espace jouxtant la mairie de ladite ville pour le grand meeting communal. Resserer les rangs pour assurer une grande victoire au parti au soir du 22 novembre, tel est l’objectif de ce rassemblement.

Après le mot de bienvenue du représentant du chef de Méguet, ce fut l’occasion pour le représentant des anciens, celui des jeunes et la représentante des femmes de réaffirmé la détermination des populations de Méguet à porter Roch Marc Christian au pouvoir avec les deux députés de la province.

Raogo Pierre Kaboré, maire de Méguet et directeur communal de campagne, a remercié la population pour la forte mobilisation. Pour lui, le président Roch Marc Christian Kaboré est un brave homme, car malgré les difficultés qui ont émaillé son premier mandat, il a su gérer le pays avec dextérité.

Selon lui, il est clair que Roch sera réélu président mais il ne faudra pas qu’il soit lâché chez lui. Il invite alors les jeunes, les femmes et toute la vaillante population à poursuivre la campagne de porte-à-porte pour expliquer comment voter afin qu’au soir du 22 novembre, Méguet soit la première commune à avoir voté massivement Roch et le MPP.

Quant à Madi Compaoré, candidat suppléant aux législatives, il a insisté sur la nécessité de conférer au MPP une majorité des députés à l’Assemblée nationale. Pour lui, sans cela, Roch élu président n’aura pas les mains libres pour mettre en oeuvre son programme.

Éric Bougouma, natif de Méguet tout comme le président Roch Marc Christian Kaboré, a demandé une minute silence en la mémoire de Charles Bila Kaboré, père du président décédé juste avant l’ouverture de la campagne. Pour lui, depuis 1960, Dieu a toujours béni les filles et fils de Méguet. Il en veut pour preuve des personnalités comme Charles Bila Kaboré, François Yambkiéta, Pierre Tapsoba, Eugène Zagré, Robert Soudré, Joseph Kaboré, Joseph Martin Kaboré et bien d’autres fils de la commune qui ont occupé ou occupent encore de hautes responsabilité dans le pays.

Il a invité les populations de Méguet à ne pas se tromper en suivant d’autres partis au détriment du MPP. Tout en souhaitant que la politique ne contribue pas à diviser les familles, il a dit pardonner aux adversaires politiques en compétition dans la province. Il a invité les filles et fils de la province à l’union et la cohésion pour le développement de la localité.

« Nous ne demandons pas de voter Roch parce qu’il est fils de Méguet ou du Ganzourgou. Nous demandons de le voter parce qu’il est un homme de pardon, qui aime sa patrie, qui aime le travail et qui veut le développement des quatre coins du pays. »  a conclu Éric Bougouma.

Au regard de la mobilisation et des messages livrés par les differents representants, pas de doute pour Éric Bougouma, directeur provincial de la campagne, quant à la victoire du parti au soir du 22 novembre.

AIB-ZORGHO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here