Burkina-Presse-Revue

Justice et politique occupent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 17 nov. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi continuent de commenter l’actualité portant sur la campagne électorale en cours, sans oublier d’aborder le verdict de l’affaire relative au recrutement frauduleux à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) tombé la veille.

«Affaire recrutement CNSS : L’ex-DRH condamné à 30 mois ferme et 5 ans sans exercer», titre L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés burkinabè.

Selon le journal, après plus de 12 mois d’audiences suivies d’interruption, le procès du recrutement litigieux de 85 agents en 2018 pour le compte de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a connu son épilogue le lundi 16 novembre 2020 au tribunal de grande instance de Ouagadougou.

«Des 7 prévenus, 4 ont été relaxés pour infraction non constituée et 3 condamnés», relate L’Observateur Paalga, avant d’ajouter que Norbert Zèda, ex-Directeur des ressources humaines (DRH) écope de  30 mois ferme et 5 ans sans exercer dans la fonction publique.

A ce sujet, Sidwaya, le quotidien national affiche: «Recrutement frauduleux à la CNSS: l’ex-DRH radié de la fonction publique».

En politique, le même journal évoque la campagne électorale en cours, mettant en exergue Me Ambroise Farama, l’un des 13 candidats à la présidentielle, qui déclare : «Si je suis élu, je suspends la délivrance des titres fonciers aux sociétés immobilières».

Pendant ce temps, Le Quotidien (privé) montre Do Pascal Sessouma, un autre candidat qui promet «un Burkina de paix et de sécurité en 18 mois s’il est élu».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, quotidien privé, présente à sa Une, le président sortant, Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession qui, lors d’un meeting à Banfora, dans la région des Cascades, à l’ouest du Burkina Faso a dit aux populations ceci : «Je ne suis pas venu vous vendre du vent».

Dans sa ‘’Rivière électorale’’, L’Observateur Paalga laisse lire entre autres titres : «Et pourtant ils distribuent des tee-shirts !», «Le MPP et ses maires déserteurs» et «Les militants de SENS intimidés à Koudougou».

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here