Tuy/Présidentielle: KDO veut redonner au Burkina Faso « sa grandeur et sa dignité»

Houndé, (AIB)-Kadré Désiré Ouédraogo, candidat du mouvement «Agir ensemble» à l’élection présidentielle du  22 novembre  a, le dimanche 15 novembre 2020, partagé son engagement  pour le Burkina Faso  avec ses militants  de  Houndé  dans la province du Tuy.

Le candidat à la présidentielle, Kadré Désiré Ouédraogo (KDO), du mouvement «Agir ensemble»  était face à ses militants  à  Houndé, le dimanche 15 novembre 2020  pour  leur expliquer son engagement vis-à-vis du  Burkina Faso afin qu’il retrouve  « sa grandeur et sa dignité ».

Selon l’ancien Premier ministre, c’est la restauration et la renaissance du Burkina Faso qui commencera dès le 22 novembre prochain. Dans sa prise de fonction,  KDO prévoit d’abord  travailler pour une «véritable  réconciliation» au Burkina car  dit-il  le pays  a besoin de tous ses enfants pour sa prospérité.

En outre, il envisage veiller à l’éducation de la jeunesse qui,  selon lui, constitue « le plus grand atout » pour le développement du pays.

« Nous comptons sur vous, jeunes ! pour  faire avancer ce pays,   pour faire recouvrer à ce pays sa grandeur d’antan. Et je suis convaincu qu’avec votre mobilisation, il n’y a pas un travail que nous ne pourrions pas abattre au Burkina Faso »  a-t-il indiqué.

Par ailleurs,  le candidat du mouvement «Agir ensemble» compte travailler à la relance de l’économie du pays  tout en lui redonnant « sa vigueur par une saine gestion des finances publiques, par un apurement de la dette intérieure  et surtout par la création d’un environnement propice aux investissements et au développement des affaires ».

Kadré Désiré Ouédraogo dit, aussi, compter dans son programme sur  les opérateurs économiques pour que le Burkina recouvre sa prospérité.

«Nous voulons mettre tous les opérateurs économiques à l’aise parce qu’ils auront devant eux une administration publique honnête, franche et transparente qui doit les accompagner dans leurs affaires au lieu de passer le temps à les spolier »  a-t-il indiqué.

KDO a promis également revoir le système sanitaire pour que toute la population ait accès à des soins de santé modernes et  à  des  prix accessibles à tous.

Il a promis également travailler à construire de meilleures routes, à rendre meilleur l’accès à l’eau potable et à électrifier les villages les plus  reculés.

L’un des aspects clé du programme de Kadré Désiré Ouédraogo est de faire du Burkina Faso, un pays de solidarité, s’il arrive au pouvoir.

A ce titre l’ancien président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), a promis associer les Burkinabè vivant à l’étranger à l’œuvre de développement du pays et faire en sorte qu’ils aient les mêmes opportunités que ceux de l’intérieur.

«Nous allons immédiatement mettre en circulation la carte d’identité biométrique de la CEDEAO à tous les Burkinabè pour leur faciliter leurs voyages, leur résidence et leur établissement dans tous les 15 Etats membres de la CEDEAO » a-t-il promis.

Quelques instants  plus tôt, c’est la candidate aux législatives,  Floriane Bani, tête de liste du mouvement  « Agir ensemble »  du  Tuy, qui s’est exprimée.  Elle a vanté les mérites du président KDO tout en rappelant aux militants ses expériences aussi bien au niveau national qu’international.

Parlant aux militants,  Floriane Bani,  leur a indiqué que s’ils choisissent Kadré Désiré  Ouédraogo, ils auront voté pour le développement du Burkina Faso. Elle a,  par ailleurs,  salué les militants  pour  le travail qui est abattu sur le terrain en ces moments de campagne.

Ainsi, Floriane Bani  a  exhorté  l’ensemble des militants à se mobiliser afin qu’au  soir du 22 novembre le  mouvement «Agir ensemble» triomphe à Houndé et au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

Babou Eric BAZIE-AIB /Tuy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here