Burkina-Presse-Revue

Elections, fête nationale et football occupent la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 16 nov. 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce lundi, abordent les infrastructures relatives à la célébration de la fête nationale à Banfora et les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), sans oublier d’évoquer la campagne électorale en cours pour les élections couplées du 22 novembre prochain.

«Campagne électorale : Le Burkina a besoin d’une nouvelle équipe qui reprenne les choses en main», titre le journal privé Le Quotidien qui reprend ainsi les propos du candidat Zéphirin Diabré, Chef de file de l’opposition politique.

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, fait un zoom sur les candidats Abdoulaye Soma du parti Soleil d’avenir et Claude Tassembedo indépendant.

Le journal mentionne à sa Une : «Pr Abdoulaye Soma et indépendant Claude Tassabendo : Pérégrinations électorales aux marchés de Dédougou et de Koudougou».

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il affiche : «Elections couplée du 22 novembre : Naamdouda (autre prénom du candidat Gibert Noël Ouédraogo) veut monter sur le trône».

Le même quotidien parle des «3 B » de Abassé Ouédraogo, candidat de Le Faso Autrement.

Sous un autre chapitre, L’Observateur Paalga laisse lire : «Chantiers du 11 décembre à Banfora : Les entreprises rassurent sur l’avancement des travaux», renseignant que le ministère des Infrastructures, en collaboration avec l’AGETER a initié le 13 novembre 2020 une mission de contrôle des différents chantiers du 11 décembre à Banfora.

De son côté, le quotidien national Sidwaya renseigne qu’à Ziniaré, ville déjà victime d’un premier ajournement il y a quatre ans, la pétition de report des festivités du 11-Décembre 2020 à Banfora passe mal.

Le maire de la commune de Ziniaré, Pascal Compaoré, se prononçant  dans une interview sur la question d’un éventuel report du 11 décembre à Banfora, déclare ceci : «Si report il y a, que ce soit pour 2022».

Pour sa part, le journal privé Le Pays publie une pétition adressée au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, donnant les raisons d’une demande de report des festivités du 11 décembre de cette année.

En sport, Sidwaya arbore : «IV journée éliminatoires CAN 2022/Malawi # Burkina Faso : Les Etalons à une victoire de la qualification».

Le confrère rappelle que Les Etalons du Burkina Faso affrontent cet après-midi, au Kazumu stadium de Blantyre, les Flammes du Malawi, en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2022.

Et de souligner qu’une victoire qualifiera Kamou Malo et ses poulains à Cameroun 2022.

C’est à juste titre que L’Observateur Paalga mentionne: «Malawi # Burkina : Les Etalons à 90 mn de Cameroun 2021», soulignant qu’il s’agit d’un «match très important pour les nôtres».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here