Burkina-Presse-Revue

Nécrologie, politique et football dans les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 13 novembre 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce vendredi continuent de commenter l’actualité nationale relative à la campagne électorale, évoquant la victoire, la veille, des Etalons du Burkina Faso face à leurs homologues du Malawi, sans oublier le décès de l’ancien président Ghanéen, Jerry Rawlings.

«Ghana : L’ancien président Jerry Rawlings est décédé», affiche le quotidien privé Le Pays qui renseigne que le décès est survenu, hier jeudi matin à l’hôpital universitaire  Korle-Bu d’Accra, où il avait été admis une semaine auparavant.

Dans son ‘’Focus’’, le même journal s’exclame «sale temps pour les anciens présidents africains !»

Pour sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, met en exergue : «Décès Rawlings à Accra : Le Burkina pleure un grand camarade».

Le journal qui aborde le sujet dans son ‘’Regard sur l’actualité’’, se pose la question de savoir : «Quelle est donc cette série noire qui frappe l’Afrique de l’Ouest dont les anciens présidents tombent ces derniers temps ?».

Et de rappeler qu’«après le Maliens Moussa Traoré le 15 septembre 2020 et ATT (Amadou Toumany Touré) mardi dernier, c’est le Ghanéen John Jerry Rawlings qui s’en va, victime selon toute vraisemblance de la covid-19».

De son côté, Aujourd’hui au Faso fait remarquer qu’au soir de 73 ans, Jerry Rawlings ne pourrait se reprocher que quelques bévues çà et là.

Ce quotidien privé cite comme bévues du défunt président, «des hommes politiques fusillés sur le chemin de la construction de la démocratie et la volonté alliée à la détermination d’asseoir une nation aux veines gonflées par le sang de la bonne gouvernance et débarrassée du virus des putschs».

Pendant ce temps, le quotidien national Sidwaya estime que «l’Afrique perd un modèle de rigueur».

Le même journal publie une interview  du chercheur en sociologie politique à la retraite, Pr Basile Laetare Guissou, un des ministres de la période de la Révolution burkinabè à avoir côtoyé l’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings.

Dans l’entretien M. Guissou revient sur la vie de l’illustre disparu, considérant qu’«il (Jery Rawlings, Ndlr) a été un serviteur loyal de l’Afrique».

Revenant sur l’actualité relative à la campagne électorale, Sidwaya informe que le Conseil supérieur de la communication (CSC) salue le professionnalisme des médias.

A ce propos, Le Pays titre : «Traitement de l’information en période électorale : Le CSC félicite les médias», là où Le Quotidien mentionne : «Couverture médiatique de la campagne électorale : Le CSC relève des manquements».

En sports, Sidwaya relate que les Etalons du Burkina ont battu (3-1), hier 12 novembre 2020 au stade du 4-Août, les Flammes du Malawi, en match comptant pour la 3e  journée des éliminatoires de la CAN 2022.

A en croire le confrère, l’équipe burkinabè va rencontrer le même adversaire, cette fois-ci à Blantyre au Malawi, le lundi 16 novembre 2020.

C’est à juste titre que L’Observateur Paalga considère qu’il s’agit de «3 bons points avant le voyage de Blantyre».

 Agence d’information du Burkina      

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here