3- Avec l’OPD, Alidou Maïga a promis de faire entendre la voix de la jeunesse au Parlement.

Législatives : La promotion de la jeunesse, une priorité pour les Ouvriers de la paix

Fada N’Gourma, (AIB)-Les Ouvriers de la paix et du développement (OPD) se sont engagés le jeudi 12 novembre 2020 à Fada N’Gourma, à porter la voix des jeunes au sein des instances de décision, s’ils remportent les législatives.

 Formation politique de la mouvance présidentielle, les Ouvriers de la paix et du développement (OPD) veulent travailler à mieux porter la voix des jeunes au sein des instances de décision du Burkina Faso, à l’issue des élections législatives du 22 novembre prochain.

Son président et candidat titulaire de ce regroupement d’indépendants, Alidou Maïga, a sonné la mobilisation de ses militants dans la province du Gourma, jeudi 12 novembre 2020 au cours d’un meeting à Fada.

A ce rassemblement, toutes les couches sociales de la commune, acquises à sa cause, se sont mobilisées pour lui apporter leur soutien.

En effet, vantant les mérites de leur «champion» et au regard de la place qu’occupe l’OPD dans le landerneau politique provincial du Gourma, les jeunes, les femmes et les représentants des coutumiers de la localité, se sont engagés à faire chorus derrière le candidat du parti en vue de lui assurer une victoire au soir du scrutin.

2- Les femmes de la cité de Yendabli ont réitéré leur accompagnement à Alidou Maïga pour sa victoire aux législatives prochaines.

«C’est le candidat de la jeunesse et des femmes de notre province. C’est lui qui peut mieux porter notre voix s’il est élu à l’Assemblée nationale», a soutenu Dahani Thiombiano, la représentante des femmes du parti.

En effet, Alidou Maïga s’est engagé à faire de la représentativité des femmes et des jeunes dans les instances décisionnelles son cheval de bataille au cas où il est porté au Parlement, à l’issue des élections.

Du reste, soulignant que la jeunesse est le fer de lance de tout développement harmonieux, dans le contexte burkinabè, il a promis de travailler à ce que la place qui lui revient soit une réalité afin qu’elle puisse apporter sa part contributive à l’essor socioéconomique du Burkina.

«Nous n’allons pas nous exciter à faire de la démagogie politique en faisant des promesses dilatoires», a, toutefois, lancé Alidou Maïga à ses militants. Il s’est dit rassuré de sa victoire à la députation, au regard de l’adhésion de la population de la population du Gourma aux idéaux de l’OPD.

Agence d’information du Burkina

Soumaïla BONKOUNGOU

& Joanny SOW

Photo : Issa COMPAORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here