Burkina-Presse-Revue

Situation en Côte d’Ivoire et campagne électorale s’invitent dans la presse burkinabè

Ouagadougou, le 12 nov. 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè de ce jeudi commentent la campagne électorale en cours au Burkina Faso, sans oublier la situation post-électorale en Côte d’Ivoire.

Le quotidien national Sidwaya fait remarquer qu’en Côte d’Ivoire, l’on s’achemine «vers une décrispation» de la crise née de la candidature et de la réélection de Alassane Ouattara, le 31 octobre dernier.

Le journal renseigne que le président réélu Alassane Ouattara et son «son aîné et opposant Henry Konan Bédié» se sont rencontré, hier 11 novembre.

Et de souligner que «ce geste est déjà le signe que le climat délétère qui prévaut depuis la candidature controversée du président Ouattara jusqu’à sa victoire, va se détendre un tant soit peu».

«Rencontre Ouattara-Bédié à l’hôtel du Golf : De l’indispensable et douloureux arbre à palabre», affiche pour sa part, Aujourd’hui au Faso précisant que «l’aparté » n’a duré que «45 minutes chrono», mais doit «renouer les fils de la confiance».

L’éditorialiste de Aujourd’hui au Faso croit savoir  que «de nouvelles rencontres ou appels téléphoniques devront suivre cette prise de contact d’hier» et que «c’est bon à prendre !».

«Enfin ils se sont rencontrés», s’exclame de son côté, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés qui rapporte que «quelque deux ans après leur dernière entrevue, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se sont retrouvés hier et pas n’importe où ! Dans le fameux hôtel du Golf».

Le journal rappelle que «c’est là (Hôtel du Golf, Ndlr), en effet, que pendant le conflit postélectoral de 2010-2011, les deux hommes et Guillaume Soro s’étaient retranchés pour mener ensemble l’offensive qui allait déboucher sur la capitulation de Laurent Gbagbo en avril 2011».

En actualité nationale, L’Observateur Paalga revient sur les élections couplées du 22 novembre 2020, faisant un zoom sur les candidats Yacouba Isaac Zida et Aimé Claude Tassembedo.

Dans sa «Rivière électorale», le même quotidien évoque «les coulisses du meeting du CDP à Bobo-Dioulasso» et  «le crieur public qui barrit dans les rues de Bobo».

Pendant ce temps, Sidwaya met en exergue le président sortant Roch Marc Christian Kaboré en meeting à Kaya dans le Centre-Nord et le Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré face à un public à Manga, dans le Centre-Sud.

Au même moment, le journal privé Le Quotidien reprend à sa Une, les propos du candidat Tahirou Barry qui, s’adressant aux dirigeants actuels du Burkina Faso, déclare ceci : «Au lieu de proclamer avoir une victoire par un coup KO, pourquoi vous n’avez pas été capables de mettre KO toutes les difficultés ?».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here