Burkina/Elections : Le pluralisme et l’équilibre médiatique relativement respectés (CSC)

Ouagadougou, 12 nov. 2020(AIB)-Le Conseil supérieur de communication (CSC) a estimé jeudi que les médias ont relativement bien respecté les principes de pluralisme et de l’équilibre de l’information, dans la couverture à mi-parcours, des campagnes politiques pour le double scrutin du 22 novembre 2020.

Les principes d’égalité d’accès dans les médias publics sont observés pour les partis et candidats en lice pour les élections couplées législatives et présidentielle du 22 novembre 2020, a indiqué le vice-président du Conseil supérieur de la communication (CSC) Abdoulazize Bamogo, jeudi, lors d’un point de presse.

Le pluralisme et l’équilibre de l’information est relativement respecté dans tous les médias à huit jours de la clôture de la campagne électorale, a-t-il ajouté.

Cela prouve que les médias ont été professionnels et ont observé jusqu’à là les prescriptions réglementaire du CSC, a renchéri M. Bamogo.

Selon le vice-président du CSC, la classe politique et d’autres acteurs signataires du pacte de bonne conduite ont fait preuve de retenue, de respect mutuel, de tolérance    et d’acceptation de la différence même-si il y a eu quelques dérapages.

Bien qu’il ait eu cette note de satisfaction à mi-parcours, Abdoulazize Bamogo a invité les acteurs concernés à consentir des efforts pour le reste de la campagne. Il a aussi appelé les acteurs politiques au respect du pacte de bonne conduite, à sensibiliser les militants relativement aux affichages anarchiques et au respect des affiches des adversaires.

Agence d’information du Burkina

EY/ata

Photo d’archive: lefasonet.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here