2. Le présidium à l'ouverture des échanges avec le premier adjoint au maire Issaka Ouédraogo (milieu), Appoline Ouédraogo du bureau national GERDDES et Modeste Ilboudo de GERDDES Kongoussi.

Veille citoyenne : Le GERDDES sensibilise dans le Bam

Kongoussi, (AIB)-Le Groupe d’études et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social (GERDDES) a organisé un cadre de dialogue sur les services transférés de la santé et de l’éducation le 29 octobre 2020 à Sabcé.  Cette activité entre dans le cadre du projet suivi citoyen des politiques publiques dans sept communes rurales du Burkina Faso.

La rencontre initiée par le GERDDES sur les services transférés de la santé et de l’éducation, a concerné prioritairement les femmes et les jeunes de la commune de Sabcé au Bam dans la région du Centre Nord.

Les conseillers villageois de développement (CVD) et les représentants des religieux étaient aussi conviés. C’est un cadre de dialogue soutenu par le programme Présimètre et la confédération suisse avec pour objectif d’encourager le réflexe de redevabilité dans les communes concernées.

A Sabcé, la rencontre a consisté à développer 3 communications au profit des participants. Il s’agit de la gestion de l’eau et de la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans la commune, du rôle de la municipalité dans le fonctionnement des formations sanitaires et des ressources transférées dans le domaine de l’éducation. Des échanges ont eu lieu après chaque communication.

1. Les populations ont participé activement aux échanges avec le GERDDES.

Selon le coordonnateur de l’antenne provinciale GERDDES du Bam Modeste Ilboudo, sa structure intervient dans deux communes du Bam et le choix de Sabcé obéi à un principe.

«Nous avons choisi la commune de Sabcé parce que nous intervenons à Kongoussi et à Sabcé. L’année passée, nous avons développé le même programme à Kongoussi. C’est pourquoi nous avons décidé d’intervenir à Sabcé cette année. Notre vision est de susciter l’adhésion des groupes spécifiques au processus de la décentralisation» a-t-il expliqué.

Le premier adjoint au maire de la commune de Sabcé Issaka Ouédraogo a pour sa part, salué la tenue de la présente journée à Sabcé. Pour lui, ce cadre a permis à la commune d’échanger directement avec les communautés. Il a invité les populations à mettre en pratique les acquis de cette journée d’échange dans leur quotidien.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here