Burkina-Presse-Revue

La campagne électorale se déporte à la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou 10 nov. 2020 (AIB) – Les journaux burkinabè lus par l’AIB ce mardi commentent largement la campagne électorale en prélude aux scrutins couplés du 22 novembre prochain qui bat son plein au Burkina Faso.

«Elections couplées du 22 novembre : Soleil d’avenir brille sur la Bougouriba»,  titre le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, l’Observateur Paalga.

Selon le journal, le candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020 du Soleil levant, Abdoulaye Soma est allé le samedi 7 novembre à Diébougou, dans la région du Sud-Ouest à la conquête de son électorat.

Le quotidien privé précise que cette sortie du Pr Soma dans la localité vise à sensibiliser ses militants pour la victoire du parti au soir du 22 novembre prochain.

Quant au journal privé Le Pays il affiche à sa manchette, les propos du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry qui déclare au sujet des élections de novembre 2020 : «Ne comptez pas sur moi pour violer la loi».

Le confrère rapporte que le président de la CENI a  échangé hier lundi 9 novembre 2020 avec les responsables des partis politiques et regroupements d’indépendants sur l’état  des préparatifs des élections couplées (présidentielle et législatives) du 22 novembre prochain.

Le quotidien privé explique que M. Barry a laissé entendre que les responsables des partis politiques et regroupements d’indépendants ne doivent pas compter sur lui pour violer la loi.

Le journal public Sidwaya mentionne : «Campagne électorale : Eddie Komboïgo promet mécaniser l’orpaillage» et «Gilbert Ouédraogo veut désenclaver la Kossi»

Le quotidien d’Etat indique le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, candidat à la présidentielle, a promis le 4 novembre 2020 à Boromo, lors d’un meeting de son parti, de mécaniser l’orpaillage dans la province des Balé, s’il parvenait à la magistrature suprême au soir du 22 novembre prochain.

Dans la même veine, le candidat Gilbert Ouédraogo du parti de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) qui  était le 8 novembre 2020 à Nouna dans la province de la Kossi entend désenclaver la localité, dès qu’il occupe le fauteuil présidentiel au terme du scrutin.

Agence d’information du Burkina

NO/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here