Komondjari : Les meetings se font toujours attendre

Gayéri, 10 nov.2020 (AIB)-L’ambiance de la campagne des élections couplées (présidentielles et législatives) du 22 novembre 2020 semble peu vivace à Gayéri dans la province de la Komondjari, a constaté l’AIB.

Dix jours après l’ouverture de la campagne électorale pour les élections couplées du 22 novembre 2020, l’ambiance n’est pas au beau fixe.

Depuis lors, aucun meeting n’a été organisé par un parti ou un regroupement politique dans la province de la Komondjari.

La plupart des partis ou organisations politiques contactés disent avoir opté pour la campagne de proximité au regard de la précarité du contexte sécuritaire dans la localité.

Ainsi, chaque matin ces partis politiques sillonnent les différents villages et secteurs de porte en porte de la province à la conquête de l’électorat, à qui ils expliquent le mode de vote.

Les quartiers généraux (QG) des partis ou organisations politiques de Gayéri ne désemplis pas de monde. Tout de même, des meetings ont été programmés dans la dernière semaine par beaucoup d’entre eux.

Depuis l’ouverture de la campagne électorale, des jeunes sont assis dans les QG où ils prennent le thé en écoutant la musique. Les murs des QG et des grandes artères de la ville sont décorés par les différents partis en compétition dans la province.

Dans la Komondjari pour ces élections couplées, seize partis ou organisations politiques se disputent deux postes législatifs.

Il faut noter avec satisfaction, que depuis un certain temps l’accalmie règne dans la province grâce au travail abattu par les Forces de Défense et de Sécurité.

Agence d’information du Burkina

Kanliéyama Aboubakar COMBARY

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here