Burkina-Législatives-Campagne

Burkina/Législatives: Le regroupement d’indépendants ‘’Sidwaya’’ apporte un «message de vérité» aux populations du Bam

Kongoussi, 10 Novembre 2020 (AIB)-Le regroupement d’indépendants Sidwaya (à ne pas confondre avec le quotidien Sidwaya) en lice pour les législatives 2020, a sillonné dimanche, les villages de Temnaoré, Lourgou et Baribsi pour apporter un «message de vérité» aux populations du Bam.

«Notre nom veut dire le chemin de la vérité et c’est donc un message de vérité que nous portons aux populations lors de la campagne. Nous ne faisons pas de promesses fallacieuses» a déclaré dimanche, le mandataire du regroupement d’indépendants Sidwaya, El Hadj Ousseni Ouermi aux populations des villages de Temnaoré, Lourgou dans la commune de Kongoussi et Baribsi dans la commune de Tikaré.

Le regroupement d’indépendants Sidwaya est en lice pour les deux postes de députés dans la province du Bam dont relève la commune de Kongoussi.

Face aux populations des trois villages, El Hadj Ousseni Ouermi a annoncé l’arrivée dans quelques jours, de Ouagadougou, d’une niveleuse pour l’entretien des routes de la localité.

«La niveleuse va parcourir plus de 40 à 50 kilomètres de routes. C’est du concret, nous n’attendons pas d’être élu pour le faire», a-t-il affirmé.

Pour motiver les populations à voter pour les candidats de Sidwaya, le mandataire El Hadj Ousseni Ouermi a rappelé que plusieurs actions ont déjà été posées par sa modeste personne bien avant la création du regroupement.

Il a cité entre autre, la rénovation de la grande mosquée de la commune de Rollo notamment la réfection de son plafond, des carreaux, de la peinture, des ouvertures de même que la réfection de la mosquée de son quartier.

El Hadj Ousseni Ouermi a également évoqué son apport en termes de matériels sanitaires aux différents services déconcentrés de Rollo à l’apparition de la maladie à coronavirus (Covid-19) et à la réfection de la voie d’entrée à Rollo.

«J’ai aidé la coordination des Jeunes du département de Rollo à obtenir leur récépissé et faire la publication au journal officiel», a-t-il affirmé.

Entre animations et prestations d’artistes traditionnels, les représentants des anciens, des femmes, des jeunes et des personnes déplacées se sont succédé pour apporter leur soutien aux candidats de la province mais également présenter des doléances parmi lesquels l’on retient le manque d’eau potable et des difficultés de réseau téléphonique.

Concernant les difficultés de réseau, El Hadj Ousseni Ouermi a lancé un cri de cœur aux opérateurs de téléphonies mobiles pour la résolution du problème.

Le mandataire de Sidwaya a affirmé que sa délégation et lui ont déjà parcouru plus de 24 villages dans la province du Bam et partout la mobilisation était de taille au vu des actions déjà entreprises dans la localité.

Le regroupement d’indépendants Sidwaya est officiellement reconnu depuis le 31 août 2020, date de l’obtention de son récépissé.

Pour les législatives du 22 novembre 2020, il présente des candidatures dans 8 provinces du Burkina Faso et sur la liste nationale.

«Nous appelons toute la population à voter Sidwaya pour que nous puissions avoir au moins un député dans chaque province et sur la liste nationale», a souhaité El Hadj Ousseni Ouermi.

Agence d’information du Burkina

Wis/ata

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here