Burkina-Presse-Revue

Attaque à la cité universitaire de Kossodo et campagne électorale, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 9 nov. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè lus par l’AIB ce lundi matin font largement écho de l’actualité marquée par la campagne électorale pour les élections couplées (présidentielle et législatives), sans oublier l’attaque à la cité universitaire de Kossodo, à Ouagadougou.

«Cité universitaire de Kossodo : Un cocktail molotov interrompt la Icha», arbore le doyen des quotidiens privés Burkinabè, l’Observateur Paalga.

D’après le journal, le samedi 7 novembre 2020 les musulmans de la cité universitaire de Kossodo effectuaient leur prière de 19h lorsque des individus ont jeté des projectiles à caractère explosif dans la mosquée de ladite cité.

Le quotidien privé ajoute que les assaillants ont utilisé des bouteilles remplies de liquide inflammable et bouchées à l’aide d’un torchon, couramment appelés cocktails molotov.

A l’en croire, la gendarmerie est venue faire les constatations d’usage et a dénombré 6 blessés graves dont un avec une jambe fracturée et les 5 autres par brûlure au visage ou au dos.

«Pour sa part le quotidien d’Etat Sidwaya titre «Attaque à la cité universitaire de Kossodo : le ministre Ousséni Compaoré au chevet des blessés»

Le journal public  rappelle  que suite à l’attaque au cocktail molotov perpétrée à la mosquée de  la cité universitaire de Kossoso, le ministre de la Sécurité Ousséni Compaoré s’est rendu sur les lieux, le lendemain pour apporter son soutien aux étudiants.

Pour le quotidien d’Etat, le ministre Compaoré rassure ses hôtes des dispositions prises par le gouvernement pour assurer leur sécurité dans ladite cité universitaire.

Au sujet de la campagne présidentielle et législative 2020, l’Observateur affiche à sa Une : «Double scrutin du 22 novembre : Free Afrik vous éclaire pour de meilleurs choix»

Le doyen des quotidien privés indique que la campagne électorale bat son plein jusqu’au 21 novembre à minuit et que les 13 candidats rivalisent d’ingéniosité pour vendre leur programme politique au citoyens afin d’avoir leur suffrage.

De l’avis du journal, l’étude de l’Institut Free Afrik qui définit les principaux défis et priorités du pays dans ce contexte de campagne électorale a pour objectif d’éclairer les citoyens sur leurs choix des futurs dirigeants du Burkina.

De son côté, Le Quotidien, autre journal privé, s’intéresse au lancement de la campagne électorale du parti Le Faso Autrement.

Le confrère reprend à sa Une les propos du président du parti, Ablassé Ouédraogo qui déclare : «Le candidat du MPP (parti au pouvoir) sera écarté au premier tour».

Quant au journal Sidwaya, il titre à sa manchette : «Campagne présidentielle : J’apporterai la sérénité aux FDS», citant ainsi le candidat indépendant,  Claude Tassembedo

Il note que le seul candidat indépendant à la présidentielle, Claude Aimé Tassembedo était à la conquête de l’électorat de Kaya, le dimanche 8 novembre 2020.

Le journal de tous les Burkinabè signale que M. Tassembedo a promis dans la capitale de la région du Centre-Nord apporter la sérénité aux Forces de défenses et de sécurité (FDS)  s’il parvenait à la magistrature suprême au soir du 22 novembre prochain.

Agence d’information du Burkina

NO/ak

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here