Burkina Faso-Election-Campagne

Présidentielle au Burkina: Le Pr Soma au contact des acteurs du marché de Kombissiri

Kombissiri, 8 nov. 2020 (AIB) – Le candidat du parti ‘’Soleil d’avenir’’ à la présidentielle du 22 novembre prochain, le Pr Abdoulaye Soma a rencontré, vendredi dernier, les acteurs du marché central de Kombissiri, chef-lieu de la province du Bazèga, à une cinquantaine de km de Ouagadougou.

A travers sa campagne de proximité, le Pr Abdoulaye Soma a expliqué au potentiel électorat, son programme qui, selon lui, règlera les problèmes du Burkina Faso, s’il est élu.

«Parce que je veux être président de la république pour régler les problèmes des burkinabè, je suis sur le terrain. Dans chaque localité où je suis passé, la stratégie est d’aller dans des endroits où il y a le maximum de personnes, notamment les marchés et yaars», a-t-il expliqué.

Arrivé peu avant 17 heures, le candidat du parti ‘’ Soleil d’avenir’’ a fait le tour des boutiques et autres commerces aux alentours du marché central où il a échangé avec les commerçants, les vendeuses de fruits et légumes et les restauratrices.

Le Pr Abdoulaye Soma était suivi de jeunes gens à motos, à vélos et à pieds venus le voir et l’écouter en scandant en chœur le nom de son parti sous des klaxons.

Les populations  disent apprécier la démarche du candidat à la présidentielle et ont posé  questions auxquelles il a essayé de donner des réponses.

«Dans le secteur informel, j’ai prévu de débloquer une somme annuelle de deux milliards de F CFA et dans cette somme, je vais donner un million de F CFA à tout Burkinabè hommes, femmes et jeunes qui est à la recherche d’emplois et qui a une idée d’activité qui peut employer cinq personnes».

Avec les deux milliards, poursuit le candidat : «Je peux donner 1 million à 2000 personnes. Chacune de ces personnes employant 5 personnes, cela fait 10.000 emplois par an.  Ce qui fait 50.000 emplois après cinq ans».

Selon le Pr Abdoulaye Soma, le Burkina Faso aujourd’hui a besoin d’un homme nouveau, d’une nouvelle génération de leaders dans la classe politique pour développer le pays.

Pour ce faire, le candidat du ‘’Soleil d’avenir’’ n’est pas passé par quatre chemins pour inviter la jeunesse de la province du Bazèga à voter pour lui le 22 novembre prochain car précise-t-il,  ‘’parmi les candidats à l’élection présidentielle, je suis le symbole de ce nouveau leadership politique’’.

Agence d’information du Burkina

PT/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here