Sissili : Kadré Désiré Ouédraogo promet éducation de qualité et auto-emplois aux jeunes

Léo, (AIB)- Le candidat de «Agir ensemble» Kadré Désiré Ouédraogo a assuré le jeudi 05 novembre 2020 à Léo, qu’une fois au pouvoir, il va promouvoir une éducation de qualité et de l’auto-emploi pour les jeunes.

Le mouvement «Agir ensemble» a tenu le jeudi 05 novembre 2020 dans la salle de réunion de la Maison de la Femme de Léo, une assemblée générale du parti. L’occasion était pour le candidat à l’élection présidentielle de 2020 du mouvement «Agir Ensemble» Kadré Désiré Ouédraogo, d’échanger avec ses militants et sympathisants.

Accompagné des membres du bureau Politique National de son parti, le candidat Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) a été accueilli en trombe par ses militants, sympathisants et les partis alliés qui soutiennent la candidature du prince Boussouma.

Les différents intervenants se sont succédé à la tribune pour décrier les maux qui minent la province de la Sissili.

Des maux qui se résument au manque d’emploi pour les jeunes, à l’absence de routes reliant les différentes localités.  Ce qui rend difficile l’acheminement des produits agricoles vers les centres commerciaux.

La province de la Sissili qui est très bien arrosée mais souffre énormément de retenues d’eau ; ce qui ne favorise pas la culture de contre saison, ont ajouté les intervenants.

Au regard de toutes ces difficultés et face à «l’incapacité des autorités à trouver des solutions idoines» à l’effet de booster l’agriculture dans la province de la Sissili dont sont tributaires les grandes villes en matière de céréales, les différents intervenants ont invité les militants à agir individuellement et collectivement dans les urnes.

De leur avis, il faut tourner définitivement la page en choisissant des dirigeants qui vont sortir la province de la Sissili, partant le Burkina Faso tout entier de l’ornière et l’un de ces dirigeants n’est autre que KDO.

Le candidat KDO a invité la population surtout la frange jeune à ne pas être de simples spectateurs de leur destin mais des vrais acteurs.

Il s’est réjoui de la mobilisation avant d’inviter les uns et les autres à ne pas céder à la facilité.

«Si on vient vous donner des sacs de riz, du mil, de l’argent… Prenez mais rester sur le chemin que vous avez choisi», a déclaré Kadré Désiré Ouédraogo.

Il les a ensuite exhortés à travailler de façon digne et d’aller à la recherche de l’excellence partout.

A propos de son programme de société, KDO entend mettre l’accent sur une éducation de qualité car dit-il, l’éducation c’est tout pour moi et la jeunesse c’est une richesse.

«Je veillerai à ce que tous ceux désireux de s’investir dans l’auto-emploi et la création des entreprises, puissent bénéficier de l’accompagnement de l’Etat. C’est en cela que nous parviendrons à réduire de façon drastique le chômage et à créer de la richesse», a-t-il promis.

La réconciliation et l’entente entre tous les Burkinabè occupent une place de choix dans le programme de KDO. Et cela ne peut se faire sans le retour de tous «les exilés au pays».

Il promet également de ramener la paix et la sécurité et travailler à ce que tous les déplacés internes puissent retourner vivre en paix chez eux.

M. Ouédraogo a également dénoncé, «la mal gouvernance» qui a pour conséquences selon lui, l’incivisme, la corruption, le marasme économique, l’indiscipline et le désordre, la perte de valeurs essentielles.

«Nous voulons un autre Burkina, où règnera la paix, la concorde, la solidarité et le vivre-ensemble. Et cela passe nécessairement par l’instauration d’une bonne gouvernance», a-t-il clamé.

Agence d’information du Burkina

Olivier Alexandre NIGNAN

AIB/Léo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here