Burkina-Presse-Revue

Campagne électorale et inhumation du père du président du Faso  à la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 4 nov. 2020 (AIB) – Les quotidiens burkinabè rapportent ce mercredi, l’actualité relative à la campagne des élections couplées (présidentielle et législatives) 2020 ainsi qu’à la cérémonie d’inhumation du père du président du Faso.

L’on peut lire à la Une du quotidien public Sidwaya, entre autres titres, «Le Pr Soma dispense ses cours à Rood-Woko», «l’ADF/RDA prône une politique de rupture», «Barry veut renforcer les plateaux de soins».

Dans le journal, le plus jeune des candidats (Pr Abdoulaye Soma) explique que la stratégie de son parti, c’est d’aller à la rencontre de la population, où qu’elle se trouve, à la maison, au marché, dans les boutiques, les lieux de causerie pour leur parler de changement.

Le journal rapporte les propos du candidat Tahirou Barry qui compte travailler à ce que l’Etat accompagne les cliniques à travers des subventions et des facilités d’obtention des crédits auprès des institutions financières.

De son côté, le candidat Gilbert Noël Ouédraogo en déplacement à Kongoussi, ville éprouvé par le terrorisme, promet dans les colonnes de Sidwaya, de mettre fin à l’insécurité dans la région pour permettre aux populations de retourner chez eux.

La Une du doyen des quotidiens privés burkinabè, L’Observateur Paalga est aussi domptée par la campagne présidentielle et législative.

On peut y lire, «Zèph prêt à négocier avec les terroristes mais…Eddie donne l’assaut depuis ‘‘ses terres d’origine’’, «Kabré fait son marché à Rood-Woko».

Dans le journal, le candidat Zéphirin Diabré affirme qu’il est prêt à négocier avec les terroristes mais prévient qu’il ne marchandera guère l’intégrité du territoire national, la laïcité de l’Etat et le système démocratique.

Sur ‘‘ses terres d’origine’’ à Tenkodogo, le candidat Eddie Komboïgo affirme dans les colonnes de l’Observateur Paalga, être venu conquérir les rênes du pouvoir.

Au Grand marché de Ouagadougou, le candidat Kadré Désiré Ouédraogo a promis la construction de nouveaux marchés s’il est élu au soir du 22 novembre 2020, rapporte le doyen des quotidiens.

Autre sujet traité par les quotidiens burkinabè, l’inhumation du père du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le quotidien public Sidwaya rapporte que Bila Charles Kaboré repose désormais à Tuiré, son village natal, situé à quelques kilomètres de Zorgho, chef-lieu de la province du Ganzourgou.

Rapportant la même information, le doyen des quotidiens l’Observateur Paalga titre «Charles Bila Kaboré repose sous les baobabs».

Le journal informe que c’est l’archevêque de Bamako, Jean Zerbo qui a procédé à l’absoute du défunt à l’église Notre-Dame de Lourdes, en présence de plusieurs personnalités nationales.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here