ACTUALITÉ

LE MONDE EN BREF DU LUNDI 2 NOVEMBRE 2020

 

WASHINGTON – A deux jours de l’élection présidentielle américaine, Donald Trump a emballé encore davantage dimanche le rythme de sa campagne pour tenter de rattraper son adversaire démocrate Joe Biden, donné en avance par les sondages.

 

« Nous allons gagner quatre ans de plus dans notre magnifique Maison Blanche! », a lancé le président-candidat devant une marée de casquettes rouges Make America Great Again à Hickory (Caroline du Nord), troisième étape d’une journée qui en comptait cinq.

 

Joe Biden s’est pour sa part rendu en Pennsylvanie pour mobiliser les électeurs de cet autre Etat clé. « Dans deux jours, nous mettrons fin à cette présidence qui a divisé notre pays », a-t-il déclaré.

 

MANILLE – Au moins dix personnes ont péri dimanche aux Philippines, frappées par le typhon Goni, le plus puissant de l’année, les autorités faisant état de conditions « catastrophiques » dans certaines régions, après avoir évacué près de 400.000 habitants.

 

BAYRAKLI (Turquie) – Les secouristes ont continué dimanche à fouiller les décombres d’immeubles effondrés dans l’ouest de la Turquie avec de moins en moins d’espoir de retrouver des survivants, au surlendemain d’un puissant séisme qui a fait plus de 70 morts.

 

PARIS – Frappés par la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus, les pays européens renforcent leurs restrictions, Allemagne en tête, non sans provoquer ressentiment voire colère au sein de leurs populations, comme en Espagne ou en Italie.

 

MADRID – La police espagnole a interpellé des dizaines de personnes au cours d’affrontements dans plusieurs villes à la suite de manifestations organisées pour la deuxième nuit consécutive contre les restrictions imposées pour lutter contre le coronavirus.

 

BAKOU – Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a déclaré dimanche ne pas avoir l’intention d’attaquer militairement l’Arménie, en conflit avec Bakou dans le territoire séparatiste du Nagorny Karabakh. La Russie avait promis la veille un soutien à Erevan en cas d’affrontements sur le territoire arménien.

 

TBILISSI – Des milliers de partisans de l’opposition en Géorgie ont manifesté dimanche dans la capitale Tbilissi pour demander l’organisation de nouvelles élections législatives, au lendemain de la victoire contestée du parti au pouvoir.

 

MINSK – La police bélarusse a dispersé dimanche des manifestants et procédé à des arrestations près d’un site emblématique des répressions staliniennes et hautement symbolique pour l’opposition au président Alexandre Loukachenko, en bordure de Minsk.

 

Selon des journalistes de l’AFP, entre 20.000 et 30.000 personnes ont défilé pour appeler au départ du pouvoir de M. Loukachenko. D’après l’ONG spécialisée Viasna, au moins 120 personnes ont été arrêtées.

 

CHISINAU – La candidate pro-européenne Maia Sandu a créé la surprise en devançant d’une courte tête le président sortant pro-russe Igor Dodon lors du premier tour de l’élection présidentielle dimanche en Moldavie, selon des résultats officiels portant sur le dépouillement de 99% des bureaux de vote.

 

ALGER – Appelés à entériner une révision constitutionnelle censée fonder une « nouvelle République », les Algériens ont massivement boycotté dimanche un référendum qui s’est tenu en l’absence de son initiateur, le président Abdelmadjid Tebboune, hospitalisé à l’étranger. Le taux de participation final s’est établi à 23,7%.

 

BAGDAD – Des centaines d’Irakiens ont manifesté dimanche contre le pouvoir, notamment à Bagdad, où les autorités avaient fait place nette samedi en rouvrant les bastions de la révolte à la circulation, et à Bassora, dans le sud, où les forces de l’ordre ont tiré pour disperser les manifestants.

 

ABIDJAN – Le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire a mis en garde dimanche l’opposition, qui ne reconnaît pas l’élection présidentielle, contre toute « tentative de déstabilisation », alors que les premiers résultats donnent une avance écrasante au président sortant Alassane Ouattara, en quête d’un troisième mandat controversé.

 

KANO (Nigeria) – Les jihadistes de Boko Haram ont tué 12 personnes et en ont enlevé sept dimanche lors de l’attaque d’un village proche de Chibok, dans le nord-est du Nigeria, selon des sources locales.

 

Les jihadistes ont attaqué le village de Takulashi, à 18 kilomètres de Chibok, tirant sur ses habitants et incendiant des habitations.

 

SRINAGAR (Inde) – Les forces indiennes ont tué dimanche à Srinagar le chef du plus important groupe d’insurgés dans le Cachemire indien, a annoncé la police.

 

Le chef de l’organisation séparatiste Hizbul Mujahideen, Saifullah Mir, également connu sous les noms de Musaib et Dr Saif, a été tué lors d’un échange de tirs dans le secteur de Rangreth à Srinagar près de l’aéroport principal, a indiqué la police.

 

QUEBEC (Canada) – Le Québec était sous le choc dimanche après qu’un homme de 24 ans armé d’un sabre japonais et portant un déguisement médiéval a tué deux personnes et en a blessé cinq autres lors de la soirée d’Halloween dans le centre historique de la ville de Québec, pour une raison encore inconnue.

 

ATHENES – La Grèce a protesté dimanche contre le « comportement illégal » de la Turquie après la nouvelle prolongation de la mission d’un navire turc d’exploration gazière dans une zone de la Méditerranée orientale qu’elle se dispute avec Ankara.

 

MACHU PICCHU (Pérou) – Le site inca du Machu Picchu, joyau des sites touristiques du Pérou, a rouvert dimanche après près de huit mois de fermeture pour cause de Covid-19, avec une cérémonie ancestrale.

 

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here