LE MONDE EN BREF DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2020

 

PARIS – La France et l’Allemagne se préparent à « durcir » leurs dispositifs pour tenter d’endiguer la deuxième vague du Covid-19, emboîtant le pas à d’autres pays européens comme l’Italie, où le mécontentement grandit face à des mesures de plus en plus draconiennes.

 

DACCA – Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté mardi au Bangladesh, appelant au boycott des produits français après la défense par Emmanuel Macron de la liberté de caricaturer lors de l’hommage à un enseignant tué pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet, brûlant l’effigie du président français et l’accusant « d’adorer Satan ».

 

WEST SALEM (Etats-Unis) – A une semaine de la présidentielle américaine, Donald Trump s’est dit mardi excédé de voir la campagne dominée par la pandémie de Covid-19, dont son adversaire Joe Biden a fait son principal atout en dénonçant la gestion du président.

 

BAKOU – L’Azerbaïdjan a accusé mardi l’Arménie d’avoir tiré un missile sur la région azerbaïdjanaise de Barda, proche du Nagorny Karabakh en guerre, ayant tué quatre civils et fait une dizaine de blessés, des affirmations démenties par Erevan.

 

NEW YORK – La ville américaine de Philadelphie se préparait mardi soir à de nouvelles manifestations après des affrontements la nuit précédente, déclenchés par la mort d’un homme noir abattu par des policiers alors que la métropole est déjà tendue à une semaine de la présidentielle.

 

DOHA – Le gouvernement du Qatar a fait son mea culpa mercredi pour les examens gynécologiques forcés subis par plusieurs femmes à l’aéroport de Doha après la découverte d’un nouveau-né abandonné, disant regretter la violation de libertés individuelles et la détresse infligée à ces voyageuses.

 

BAMAKO – Le procès des auteurs présumés des attentats du Radisson Blu et de La Terrasse qui avaient fait 25 morts à Bamako en 2015, s’est ouvert mardi dans la capitale malienne en présence du principal accusé, le jihadiste « Ibrahim 10 », qui aura l’occasion de livrer « sa petite vérité », selon son avocat.

 

CONAKRY – La communauté internationale a accentué mardi la pression sur le pouvoir en Guinée, l’Union européenne mettant en doute la « crédibilité » de la réélection du président Alpha Condé tandis qu’une mission de médiation réclamait la levée du blocage du domicile du chef de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

 

STONE TOWN (Tanzanie) – Les Tanzaniens élisent mercredi leur président et leurs députés au terme d’une campagne électorale animée, le chef de l’Etat sortant John Magufuli, surnommé le « bulldozer », affrontant l’opposant Tundu Lissu qui a su revigorer l’opposition, largement étouffée

 

SAN FRANCISCO (Etats-Unis) – Si les élus américains réforment la loi qui accorde l’immunité aux réseaux sociaux dans la régulation des contenus, ils risquent de nuire à la liberté d’expression et de favoriser les abus en ligne, avertissent les patrons de Twitter et Facebook dans des textes obtenus mardi.

 

LOON-PLAGE (France) – Quatre morts dont deux enfants : la Manche a connu mardi son plus grave drame migratoire après le naufrage d’une embarcation partie de France pour les côtes anglaises, selon un bilan encore provisoire, portant à sept le nombre des personnes ayant péri dans ces eaux en 2020.

 

DAKAR – Le Sénégal s’inquiète de la recrudescence des tentatives d’émigration clandestine vers l’Europe, après un nouveau naufrage qui a fait au moins dix morts et provoqué une forte émotion dans le pays.

 

MANAGUA – Le parlement du Nicaragua a approuvé mardi une loi punissant la propagation de « fausses nouvelles » de peines pouvant aller jusqu’à cinq années de prison, une loi dénoncée par l’opposition qui y voit un instrument de « répression ».

 

NIAMEY – Un Américain a été enlevé dans la nuit de lundi à mardi par des « hommes armés » dans le sud du Niger, à Massalata, village situé près de Birni Nkonni, à quelques kilomètres à peine de la frontière avec le Nigeria, une zone où prospèrent bandits et contrebandiers.

 

BRAZZAVILLE – Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a appelé mardi à Brazzaville l’Afrique et la France à « faire bloc ensemble » face aux « tentatives de prédation » et à la « rivalité des puissances » et à se donner à nouveau un « destin commun ».

 

NEW YORK – Le gourou américain Keith Raniere a été condamné mardi à 120 ans de prison, équivalents à la perpétuité, pour divers crimes liés à sa secte Nxivm, qui lui a permis d’entretenir un réseau d’esclaves sexuelles.

 

DUBLIN – Malgré sa condamnation en France à 25 ans de prison pour le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, le britannique Ian Bailey va pouvoir continuer sauf coup de théâtre à vivre libre en Irlande, l’Etat ayant décidé ne pas contester le rejet de son extradition.

 

NEW YORK – Le groupe de luxe français LVMH et le joaillier américain Tiffany ont repris les négociations pour tenter de sauver leur rapprochement, brutalement remis en cause par LVMH à la fin de l’été.

 

BRUXELLES – L’heure est au pardon et à la réconciliation dans la famille royale belge. L’ex-souverain Albert II a reçu sa fille Delphine après avoir nié pendant des années sa paternité, un « happy end » dans lequel l’actuel roi Philippe a joué les premiers rôles.

 

(afp)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here