Burkina –Littérature-Dédicace

Burkina: Sangou Somé dédicace «les cordes se coupent» pour interpeller sur les valeurs qui s’effritent

Ouagadougou, 28 oct. 2020 (AIB) – Le médecin Christian Sangou Somé a dédicacé mardi, à Ouagadougou, son recueil de poèmes, «Les cordes se coupent» pour interpeller sur la décadence des valeurs dans les sociétés humaines.

Le recueil de poèmes «Les cordes se coupent», du médecin Christian Sangou Somé dédicacé ce mardi à Ouagadougou, interpelle sur la décadence des valeurs de la solidarité, de la probité, de l’humilité et de l’amour.

Selon l’auteur, ces valeurs sont pourtant les cordes qui retiennent l’humanité dans sa chute vers les précipices de la stupidité.

Tout en déplorant cette déperdition, le poète en appelle à la sagesse, à l’amour et à la tendresse afin que les cordes de notre salut se soudent à nouveau.

L’œuvre poétique est composée de 35 poèmes dont 8 en prose et 27 en vers, subdivisée en sept chapitres et chaque chapitre porte un titre en adéquation avec le contenu des poèmes qui le composent.

L’œuvre aborde plusieurs thèmes notamment, le déclin de la morale au sein de  la société, la marche de l’Afrique et sa place dans le monde, l’émancipation de la femme, les droits de l’enfant et la lutte contre le VIH/Sida.

Né le 12 novembre 1987, à Gaoua dans la région du Sud-ouest, Christian Sangou Somé est médecin diplômé de l’université Joseph Ki-Zerbo. Avec cette œuvre poétique, il partage désormais sa vie entre science, art et écriture.

Agence d’information du Burkina

EY/wis

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here