Burkina-Cinéma-Festival-Installation-Responsables 

 

Burkina/FESPACO : Le nouveau Délégué général et le nouveau président du Conseil d’administration installés

 

Ouagadougou, 28 Octobre 2020 (AIB)-Le nouveau Délégué général Moussa Alex Sawadogo et le nouveau président du Conseil d’administration Dramane Konaté du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), ont été installé ce mercredi à Ouagadougou.

Moussa Alex Sawadogo a été installé ce mercredi à Ouagadougou, dans ses fonctions de Délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Le nouveau Délégué général a rendu hommage à ses prédécesseurs qui, depuis 1969, ont porté le FESPACO pour en faire un des motifs de fierté du continent africain et de sa diaspora.

«L’Afrique d’aujourd’hui est jeune, dynamique, créative et aussi féminine. Elle nous parle et parle au monde. Notre mission sera d’être à son écoute, à l’écoute de ses souffles, de ses rêves et de ses aspirations», a-t-il affirmé.

A sa suite, c’est Dramane Konaté qui lui a été installé dans ses fonctions de Président du Conseil d’administration (PCA) du FESPACO.

Le nouveau PCA Dramane Konaté a  remercié le ministre en charge de la Culture Abdoul Karim Sango pour la confiance placée en lui.

Nommé en conseil des ministres le 14 octobre dernier, les deux hommes ont été officiellement installés ce mercredi par le secrétaire général du ministère en charge de la Culture, Dr Lassina Simporé.

Dr Lassina Simporé félicité les deux nouveaux responsables du FESPACO et formulé le vœu au nouveau Délégué général, «de réaliser un long métrage à la délégation générale du FESPACO».

Moussa Alex Sawadogo remplace le Délégué général Ardiouma Soma admis à la retraite depuis quelques temps et qui avait été remplacé à la tête du FESPACO par un intérimaire Timibé Gervais Hien.

Le nouveau PCO du FESPACO, Dramane Konaté lui remplace Souleymane Ouédraogo, en fin de mandat, qui sera bientôt appelé à faire valoir ses droits à la retraite.

Le FESPACO est le plus grand festival de cinéma africain qui se déroule tous les deux ans à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

Crée en 1969, le Festival a soufflé ces 50 ans l’année dernière, marqué par l’organisation de sa 26è édition sous le thème «Mémoire et Avenir des cinéastes africains».

Agence d’Information du Burkina

Wis/az

Source : DCPM/MCAT

Photo : DCPM/MCAT

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here