Burkina-Cohésion-Concertation

Burkina/Cohésion sociale : L’Etat et ses partenaires évaluent leurs actions

Ouagadougou, 23 Octobre 2020 (AIB)-L’Etat burkinabè et les ONG/Associations ont entamé ce vendredi, une séance d’échange pour évaluer les efforts consentis de commun accord dans le domaine de la promotion de la cohésion sociale et de relever les difficultés rencontrées.

«Cette session sera l’occasion pour l’ensemble des acteurs de partager les efforts consentis par l’Etat et les ONG/Associations dans le domaine de la promotion de la cohésion sociale», a indiqué vendredi la ministre déléguée, chargée du Budget, Edith Clémence Yaka.

La session permettra également de «relever les difficultés rencontrées et de proposer des pistes de solutions pour instaurer de façon permanente un environnement social apaisé», a-t-elle poursuivi.

Madame Edith Clémence Yaka s’exprimait vendredi, à l’ouverture officielle de la 8e édition des Journées nationales de concertation Etat-ONG et Associations de développement.

Ces Journées se tiennent sous le thème : «promotion de la cohésion sociale : synergie d’actions de l’Etat  et des ONG /Associations de développement pour une culture de paix sociale».

Elles seront marquées par deux communications avec pour thème «les enjeux et la vision de l’Etat en matière de cohésion sociale» et la «contribution des ONG/AD à la promotion de la cohésion sociale».

La ministre Edith Clémence Yaka a invité les acteurs à «une participation active et constructive» afin de sortir «des propositions d’actions réalistes et réalisables (…) pour une promotion efficace et efficiente de la paix et de la cohésion sociale».

Ces Journées vont prendre fin par un dialogue direct entre le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré et les ONG/Associations.

Agence d’Information du Burkina

EY/WIS

Photo : Ministère en charge de l’Economie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here