Commune de Bobo-Dioulasso

Un centre de radiothérapie dans 18 mois

 

La ministre de la Santé, Claudine Lougué a procédé  le mardi 20 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso, au lancement des travaux du centre de radiothérapie devant être logé dans l’enceinte du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Dafra. La fin des travaux est prévue dans 18 mois.

 

Dans 18 mois, la commune de Bobo-Dioulasso aura son centre de radiothérapie. La cérémonie de pose de la première pierre a eu lieu le mardi 20 octobre 2020 à Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Dafra, dans l’arrondissement 4 de la Cité de Sya. En effet, le CMA abritera le futur centre de radiothérapie. Selon la ministre de la Santé, Claudine Lougué, le centre disposera de « toutes » les commodités d’un centre de radiothérapie de référence destiné à « assurer la prise en charge effective des cas de cancers dans des conditions optimales de qualité ».

Faisant un rappel du projet de construction du Centre de radiothérapie de Bobo-Dioulasso, Mme Lougué a déclaré qu’il vise à rendre possible le dépistage et la prise en charge complète des cas de cancer.Le coût global du projet est estimé à 16,91 millions d’euros soit 11,09 milliards de FCFA, foi de Claudine Lougué. « Sa réalisation permettra de prendre en charge les populations des quatre régions de l’Ouest du Burkina Faso (ndrl : les Hauts-Bassins, la Boucle du Mouhoun, des Cascades et du Sud-Ouest), plus spécifiquement les patients atteints de lésions précancéreuses du col de l’utérus », a-t-elle soutenu.

Des infrastructures suivant les normes internationales requises

Le projet consistera à construire des infrastructures suivant les normes internationales requises pour un centre de radiothérapie, à doter le centre en équipements spécifiques pour la radiothérapie et le traitement des lésions précancéreuses du col de l’utérus, et en équipements non spécifiqueset à doter le centre de ressources humaines nécessaires et qualifiées …La réalisation de ce « grand » centre s’inscrit dans le cadre des promesses du Président du Faso faites en matière de santé, à en croire Mme Lougué. «Cet investissement, unique en son genre dans la région, va répondre aux résultats attendus du département de la santé, (…), en ce qui concerne la garantie des soins de santé de qualité à tous», a-t-elle souligné. Le projet de construction du centre de radiothérapie est financé par l’Autriche.  Et il est exécuté par  l’AME International GmbH, l’Agence d’exécution autrichienne.

Le directeur général de l’AME International, Ekkehart Stremitzer s’est dit fier d’apporter sa  contribution à cette cause noble, la construction du centre, qui d’après lui, va servir les populations locales, nationales et sous-régionales. Et d’ajouter que sa structure compte apporter son expérience et son expertise dans la réalisation de ce projet. Le Centre devient une réalité grâce à l’engagement du Président du Faso, et de son épouse  et du rôle joué par le Dr Lassina Zerbo, le secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complet des essais nucléaires (OTICE) (ndlr : Siège à Vienne Autriche),  a confié  Ekkehart Stremitzer.  Il a par ailleurs invité les populations à s’impliquer davantage afin de faire de ce centre, une réalité.

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here