Burkina-Sécurité-Terrorisme-Lutte

Burkina/Terrorisme et psychose : La lutte sera «de longue haleine» selon le président Kaboré

Ouagadougou 16 Octobre 2020 (AIB)-Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a estimé jeudi à Ouagadougou, que la «lutte contre le terrorisme sera «de longue haleine» à cause de la mobilité des terroristes et la psychose qu’ils créent au sein des populations.

«La lutte contre le terrorisme est une lutte de longue haleine, parce que nous n’avons pas affaire à des personnes qui sont assises sur un pan du territoire pour le gérer», a indiqué jeudi le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré ;

Le chef de l’Etat s’exprimait jeudi, au cours d’un entretien accordé à France 24 et à Radio France internationale(RFI).

Selon lui, «les terroristes se déplacent quotidiennement, tendent des embuscades à nos armées, attaquent les populations civiles, de manière à créer la psychose, la désarticulation du tissu social, les batailles entre les communautés».

«Cela a entrainé aujourd’hui un million de personnes déplacées et des conséquences humaines importantes», a-t-il indiqué.

A ces conséquences, il a ajouté «la stigmatisation et le repli identitaire qui sont des questions sur lesquelles nous devons travailler avec les communautés, pour amener les gens à se démarquer de ce processus sanguinaire engagé par les terroristes».

Le Burkina Faso fait face depuis 2015 à des attaques terroristes avec leurs lots d’assassinats.

Agence d’information du Burkina

NO/Wis

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here