-Saga Clément Ouédraogo a félicité tous les enseignants qui ont contribué à l’atteinte de ces résultats dans la province.

Passoré : Les meilleurs enseignants et élèves magnifiés

Yako,(AIB)-La Direction provinciale de l’Education préscolaire, primaire et non formelle (DPEPPNF) du Passoré a organisé le samedi 3 octobre 2020 à Yako, une journée de l’excellence scolaire, placée sous le thème « Bâtir une école résiliente face aux défis sécuritaire et sanitaire».

La Direction provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle (DPEPPNF) du Passoré est reconnaissante envers les meilleurs élèves et enseignants des examens du Certificat d’études primaires (CEP) de la session de 2020 de sa zone de couverture.

A cet effet, elle a organisé, le samedi 3 octobre 2020 à Yako, une journée d’excellence au cours de laquelle les enseignants et élèves les plus méritants ont été récompensés en guise de les encourager à mieux faire pour les années à venir.

Composées entre autres de mallettes pédagogiques, des kits scolaires, des dictionnaires, des vélos et motos, ces récompenses traduisent, selon le premier responsable de la (DPEPPNF) du Passoré, Saga Clément Sawadogo la reconnaissance du travail bien fait et va contribuer à valoriser davantage les acteurs de l’éducation dans la province.

-Les fils et filles du Passoré ont exprimé leur volonté accompagner et de promouvoir l’éducation de qualité dans la localité.

Et pour l’édition de 2020, c’est l’enseignante de l’école primaire publique Tibili de la circonscription d’éducation de base (CEB) de Gomponsom, Marie Ouédraogo qui a été sacrée la meilleure de la province avec un taux de succès de 100% au CEP pour un effectif de 50 élèves.

Pour le parrain de l’édition, Mamadou Diarra par ailleurs Directeur général des études sectorielles et de la statistique au ministère en charge de l’éducation nationale (DGESS-MENAPLN), la célébration de cette journée dédiée au monde éducatif, est une bonne chose.

D’après lui, c’est une sorte de reconnaissance du travail de l’enseignant et de l’élève qui bravent quotidiennement des difficultés pour produire des prouesses scolaires avec trop souvent un minimum de confort pour vaincre l’ignorance des populations.

«J’avoue que cette célébration va contribuer à galvaniser davantage l’ensemble des acteurs à travailler d’ardeur pour améliorer les résultats scolaires dans les prochaines sessions » a dit M. Diarra.

Accompagné de ses plus proches collaborateurs et de certains ressortissants de la localité, le Haut-commissaire du Passoré, Issiaka Segda, a indiqué que la tenue de cette édition est l’aboutissement d’une idée murie.

Il a salué l’engagement de tous les acteurs et souhaité que l’initiative se pérennise.

Malgré les difficultés qui ont émaillées l’édition, les performances sont passées sont de 42,02% en 2019 à 62,71% en 2020.

«Je traduis de ce fait ma gratitude à l’endroit des enseignants et surtout à ceux qui se sont illustrés durant cette année pour leur sens de devoir et d’amour du travail. Pour cela, je tiens à les rassurer que toutes dispositions seront prises pour la tenue annuelle de la journée de l’excellence dans la province» a ajouté le parrain, Mamadou Diarra.

Quant aux différentes préoccupations exprimées, François Sawadogo a rassuré qu’elles seront examinées afin d’assurer la continuité de l’éducation malgré le contexte de la COVID-19.

Agence d’information du Burkina

Zézouma Elie SANOU

(AIB-Passoré)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here