1. La remise symbolique des vivres avec le préfet Souleymane Tiemtoré (extrême droite) et le maire Djibril Tall à l’extrême gauche.

Burkina-Insécurité-Déplacés-Aide

Bam : la diaspora canadienne offre 4,5t de vivres aux déplacés de Rollo

Kongoussi, (AIB)-La communauté burkinabè vivant au Canada a offert le 25 septembre 2020, près de 4,5 tonnes de vivres destinés à 80 ménages de personnes déplacées.

Sur initiative de la communauté burkinabè vivant au Canada, les déplacés internes de la commune de Rollo ont bénéficié d’un soutien en vivres pour faire face à la situation difficile qu’ils traversent.

Ce sont 4,5 tonnes de sorgho qui ont été remis le 25 septembre 2020, à 80 chefs de ménages de personnes déplacées internes par le maire de la commune Djibril Tall en présence du préfet du département de Rollo Souleymane Tiemtoré et des membres du bureau du conseil municipal de Rollo.

Selon les explications du maire, cette diaspora a pour porte- parole Boukary Tall, ressortissant de la commune de Rollo.

«Nous avons été approchés par la diaspora burkinabè du Canada qui voulait venir en aide à leurs parents burkinabè déplacés suite à l’insécurité. Nous avons loué leur initiative qui témoigne de l’intérêt qu’ils accordent aux grandes questions de leur pays d’origine. C’est ainsi qu’ils ont pu nous acheminer environ 900 000 francs CFA qui est le fruit de la solidarité des burkinabè du Canada mais aussi de leurs amis canadiens et même d’autres nationalités. Nous avons pu acquérir du sorgho avec le montant et nous avons ciblé 80 ménages nécessiteuses pour la remise» a relaté le maire.

Souleymane Sana, déplacé interne venu de Baraboulé dans la province du Soum fait parti des bénéficiaires de cette assistance humanitaire. Il a témoigné sa gratitude envers la diaspora burkinabè du Canada et aux autorités administratives et communales de Rollo.

Pour lui, cette aide va lui permettre de combler momentanément le besoin alimentaire de sa famille.

«Je suis chef de ménage de 12 personnes ayant fui Baraboulé suite à l’insécurité. Nous avons tout laissé sur place (ânes, charrettes, vivres, etc. Aujourd’hui, je viens de recevoir 1 sac et demi de céréales. C’est un don qui va me soulager surtout en cette période et j’en suis reconnaissant aux donateurs» a-t-il témoigné.

En rappel, la même diaspora avait déjà fait des gestes similaires à l’endroit des   déplacés internes de Kaya et de Kongoussi.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here